Communiqué de Matignon : les clubs resteront fermés jusqu’en septembre

22/06/2020

Un énième coup de massue s’est abattu sur les clubs. En effet, Matignon a publié dans la nuit du 19 au 20 juin un communiqué de presse annonçant que les clubs resteront fermés jusqu’à septembre, minimum. 

Un secteur en détresse

Alors que le monde de la nuit attendait avec impatience les nouvelles mesures du 22 juin et du 11 juillet en espérant une réouverture des clubs cet été, le dernier communiqué de presse de Matignon a anéanti ces espoirs.

Depuis maintenant plus de trois mois, le monde de la nuit est à l’arrêt total mettant ainsi en péril la survie du secteur événementiel, et par conséquent des artistes. Certains ont d’ailleurs déjà succombé à cette crise comme Dehors Brut qui ne ré-ouvrira jamais ses portes. D’autres lieux de fête ont quant à eux été mis en vente comme le Bataclan, les Folies Bergères ou encore le Nouveau Casino mais n’ont pas trouvé acheteur pour le moment.

La situation déjà intenable dans laquelle se trouve le secteur monte donc d’un cran avec ce nouveau communiqué.

Communiqué de matignon

Extrait du communiqué

Plusieurs appels à l’aide avaient pourtant été lancés ces dernières semaines par ce secteur qui se sent oublié. Une pétition adressée à Emmanuel Macron avait été relayée pour demander le retour des événements, tout comme la lettre écrite par Christophe Blanchet, signée par 39 autres députés et destinée à Edouard Philippe.

L’UMIH s’insurge

“Le Gouvernement signe l’arrêt de mort des discothèques.” C’est ce que déclare l’UMIH (union des métiers et des industries de l’hôtellerie) qui “pourrait attaquer le décret dès sa parution devant le Conseil d’Etat.” L’UMIH dénonce l’incohérence de ce nouveau communiqué de Matignon.

“Dans cette même décision, il est indiqué que les évènements sportifs et les salles de spectacles sont autorisés à accueillir entre 1 500 à 5 000 personnes maximum; c’est plus que ce qu’accueillent des discothèques! En France, on dénombre 40 discothèques qui peuvent accueillir plus de 1 000 personnes. […]

Comment comprendre que cet été les Européens pourront faire la fête et danser, dans certaines villes européennes mais pas en France ? La fête est une attractivité touristique que nos voisins européens ont bien compris et que la France décide à nouveau d’ignorer.”

Le secteur événementiel n’a donc pas fini de se battre pour sa survie.

Écrit par Iona Lebarbier

22/06/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Les quais de Seine bondés © REUTERS/Benoit Tessier/File Photo
Les rassemblements de 6 personnes en extérieur interdits sur tout le territoire

19 départements sont actuellement confinés depuis jeudi, mais les français concernés par ces mesures peuvent toujours se déplacer dans un rayon de 10 km, sans limite de temps. Mardi, le ministre de l'intérieur a interdit ...

Le Sénat autorise le port d’arme pour les policiers en civil dans les clubs et festivals

Une séance sénatoriale sur le vote de la Loi Sécurité Globale s'est déroulée en mars dernier. L'article 25, qui permet à un fonctionnaire de police ou de gendarmerie armé et en civil de pénétrer dans ...

L’Allemagne et la France optent pour un reconfinement jusqu’à décembre

Les nouvelles mesures liées à l'épidémie ont été annoncées hier soir par Emmanuel Macron. Après de nombreuses spéculations, c'est donc officiel: l'ensemble du territoire français est à nouveau confiné jusqu'au 1er décembre minimum. Une décision similaire ...