Les organisateurs de rave party risquent désormais jusqu’à 10 000 £ d’amende au Royaume Uni

19/08/2020

Face à la multiplication des rave party, le gouvernement britannique vient de prendre de nouvelles mesures judiciaires. Les organisateurs de soirées illégales s’exposent désormais à une amende pouvant atteindre 10 000 livres sterling

Le Royaume-Uni fait la guerre aux teufs



Depuis quelques mois, de nombreuses raves illégales sont organisées au Royaume-Uni, et les autorités sont entrées en guerre contre les organisateurs. En participant à ce genre de rassemblement, il est d’ailleurs possible d’écoper d’une amende.

La lutte vient de prendre un nouveau tournant puisque le gouvernement britannique souhaite imposer une amende aux organisateurs pouvant atteindre les 10 000 livres sterling. Ces nouvelles sanctions s’appliqueront à chaque événement regroupant plus de 30 personnes.

Pour lutter plus efficacement contre la multiplication des raves illégales, les policiers procèderont à des patrouilles aux endroits pouvant potentiellement accueillir de grands rassemblements.

Bath Rave Party

Bath Rave Party 2020

Le week-end dernier, les autorités ont interrompu 200 événements illégaux aux alentours de Londres.

“Je n’ai pas honte de dire que notre police locale (MET) a mis fin à des événements musicaux dangereux et sans licence aux abords de Londres. Depuis la fin juin, le MET a répondu à plus de 1 000 événements” a déclaré Ade Adelekan, un officier supérieur de la police métropolitaine.

Il ajoute que “les locaux se sentent emprisonnées ou apeurés par ces rassemblements s’improvisant dans leur comté. Nous avons reçu quelques 999 appels de leur part, cela prouve que nous ne pouvons pas laisser se dérouler ces événements sans contrôle (…)”

Les organisateurs de soirées illégales devront donc redoubler de vigilance…



Écrit par Nour Mbaye

19/08/2020

Ça vous intéressera sûrement…

manifestation contre la loi sécurité globale
La loi « sécurité globale» a été définitivement adoptée par le Parlement

Après des mois de débat, le Parlement adopte définitivement ce texte controversé et son fameux article 24 -réécrit- qui pénalise la diffusion malveillante d'images des membres de forces de l'ordre. Cette loi permet également aux ...

Les soundsystems sont invités à descendre dans les rues de France samedi pour manifester

Le comité de Soutien à la Maskarade lance un nouvel appel à la mobilisation nationale ce samedi, dans toute la France. Le combat continue et les revendications sont les mêmes que lors des précédentes manifestations ...

[VIDÉO] Une free party découverte sous le périphérique parisien interrompue par la police

C'est dans un local technique situé près du périphérique parisien qu'une soirée a été organisée ce samedi. Transformé en boîte de nuit, le local près de la porte d'Auteuil a pu accueillir une centaine de ...