La barrière anti rave à nantes

Nantes : une “barrière anti-rave” installée à l’entrée des pâtures d’agriculteurs agacés

20/04/2021

Pour empêcher les teufeurs d’envahir ses vignobles, la commune de Basse-Goulaine (près de Nantes) a investit plus de 30 000€ dans une barrière anti-rave. Cette décision a été prise suite à l’immense rave party qui a eu lieu en septembre dernier, rassemblant plus de 1000 personnes.

Une barrière anti-rave

Dans la nuit du vendredi 11 au samedi 12 septembre, des milliers de personnes se sont réunies à Basse-Goulaine, à l’entrée du vignoble de Nantes, pour une énorme rave party. Outre le mur de son et la réunion illégale en temps de Covid, c’est surtout l’occupation illégale d’un lieu privé qui a fait grincer des dents les vignerons : la commune a depuis décidé d’ériger une “barrière anti-rave”.

Au temps des événements, l’entrée du vignoble était totalement bloquée pendant près de deux jours, et les cultures ont été partiellement détruites. Si les teufeurs, venus de toute la France pour assister à l’évènement, ont bien profité de ce weekend de son, les propriétaires du vignoble un peu moins… Par souci de protection des pâtures, une barrière de sécurité électrique a été installée tout autour du terrain. De cette manière, ils espèrent que ce genre d’intrusion ne se renouvellera pas.

Cette protection aura nécessité un budget de 30 500€, plus le branchement électrique et l’installation d’un passage piéton en face du portail. Les agriculteurs qui ont besoin d’accéder à leur lieu de travail auront un badge d’accès individuel.

 


Via Actu.fr

Écrit par Esther Costes

20/04/2021

Ça vous intéressera sûrement…

Fêtards face aux CRS à la rave de Redon. Crédit : FRANCK DUBRAY / OUEST FRANCE
Teknival de Redon : Amnesty International dénonce des “violences policières” inacceptables

Mardi 14 septembre, l'organisation Amnesty International a publié une enquête signalant de graves violences policières commises durant le teknival de Redon, en juin dernier. Elle appelle à une réponse du gouvernement français.  "Nous demandons la ...

La rave party organisée pendant le confinement. Crédit : DAPHNE ROUSSEAU / AFP
2 ans de prison requis contre l’organisateur de 22 raves, dont une pendant le confinement

Un homme de 27 ans, soupçonné d'être à l'origine d'une association promouvant la musique électronique, risque deux ans de prison avec sursis pour avoir organisé 22 raves parties en région parisienne, dont une pendant le ...

Police qui confisque le matériel de la rave party à Redon
Teknival : la scène électronique incite au boycott de la Fête de la musique à l’Elysée

Ce soir, E. Macron est censé recevoir les artistes Jean Michel Jarre et Cerrone pour une soirée de Fête de la musique au Palais de l'Elysée. C'était sans compter les appels massifs au boycott de ...