Photo du Fyre festival en 2017

Les participants du Fyre Festival vont enfin être remboursés, 4 ans après

19/04/2021

Après 4 ans de procès, les 277 participants du tristement célèbre Fyre Festival vont (enfin) se faire rembourser. Ce dernier, censé se dérouler en avril 2017, avait fait rêver, mais il n’était en fait qu’une vaste arnaque. 7220 dollars seront versés individuellement aux festivaliers en guise de compensation.

Un festival désastreux

Organisé par Billy McFarland, le Fyre Festival était censé se dérouler en avril 2017 sur une île paradisiaque des Bahamas. La hype autour de l’évènement était devenue incontrôlable, alors que le festival était en réalité une escroquerie : les festivaliers étaient venus voir des artistes de renoms tels que Blink 182, Major Lazer, Migos, Tyga, Disclosure, et ont finalement échoués sur…une île déserte.

Le festival fut annulé le jour même, alors que de nombreux participants étaient déjà sur place. Il a rapidement viré au désastre : ceux-ci s’étaient retrouvés coincés sur la plage pendant plusieurs jours faute de vol pour rentrer chez eux, parfois sans tente, sans avoir assez d’eau et de nourriture, les repas étant censés être pris en charge par le festival. Dites vous que les tickets coûtaient entre 1 000 et 12 000 dollars !

L’organisateur, qui s’est avéré être un arnaqueur-né, a été condamné à six ans de prison et à payer une amende de 26 millions de dollars. Les festivaliers quant à eux, après avoir déposé une plainte collective, se sont finalement vus remboursés leurs tickets après 4 ans de procès. La compensation s’élève à 7220 dollars par personnes.

Le Fyre Festival a notamment fait l’objet d’un documentaire Netflix intitulé FYRE: The Greatest Party That Never Happened.

Le campement du Fyre Festival

Le campement “paradisiaque” du Fyre Festival

Écrit par Esther Costes

19/04/2021

Ça vous intéressera sûrement…

DJ Harvey from Tonka / Circus Warp tent - Glastonbury 1990 c/o Fiona Cartlege
Un nouveau documentaire sur la naissance des free party va voir le jour

Aaron Trinder, le réalisateur du documentaire "Free Party" qui parle de la naissance des mouvements illégaux, propose à sa communauté de l'aider financièrement à présenter son projet. Il prépare en effet son long-métrage depuis près ...

Photo de la manifestation des soundsystems à Montpellier
Montpellier : le nouveau docu ‘Zero Décibel’ met en avant la culture, oubliée de la pandémie

Hugo Billars aka Farfacid et son acolyte Charlie Salmeron, aka Carlito.rec, sont partis à la rencontre des Montpelliérains afin de présenter l’impact de la crise du Covid-19 sur la culture, et particulièrement sur le secteur de ...

Pierre Sormonian rend hommage à la scène lilloise au travers d’une trilogie de documentaires

Initié en 2012, la finalité du projet documentaire de Pierre Sormonian prend aujourd'hui tout son sens. Plus qu'un hommage à Lille désormais, c'est un hommage à la nuit, à la fête et aux artistes que ...