Ils planifient d’organiser une rave party géante pour la St Patrick et font payer 20€ l’entrée

16/02/2021

Une rave party est prévue le jour de la Saint Patrick dans les environs de Dublin, en Irlande. L’évènement a été annoncé via un post sur le compte Instagram Paddy’s Day Lockdown Rave créé pour l’occasion. Près de 400 tickets ont été vendus pour l’instant, et le compte Instagram possède désormais près de 2 000 followers.

Un secret qui n’en est plus un

La teuf est prévue le 17 mars – le jour de la Saint Patrick – dans un hangar dont la location n’a bien évidemment pas été divulguée, entre Dublin et Kildare. Au menu, techno, trance et plusieurs DJs qui se relaieront pendant toute la durée de l’évènement. Le prix de cette soirée? 20€ par tête, payable uniquement par PayPal. En sachant que le hangar a été choisi pour accueillir jusqu’à 5 000 personnes, les organisateurs pourraient gagner jusqu’à 100 000€ pour cette soirée illégale.

« Qui en a marre du confinement ? Le mercredi 17 mars se tiendra une rave party pour l’occasion de la Saint Patrick, dans un endroit encore tenu secret aux alentours de Dublin/Kildare. Nous révèlerons l’endroit seulement 12h à l’avance. Âge requis : 17 ans. Si vous avez l’air d’avoir moins de 17 ans, on vous refusera l’entrée. Les portes ouvriront à 15h et la soirée prendra fin tôt le lendemain matin. Évitons de passer encore une Saint Patrick pourrie, faisons la fête. » peut-on lire sur le post Instagram.

Le post instagram de lancement

Après avoir créé le compte Instagram – rapidement rendu privé, les organisateurs ont investi Snapchat afin d’assurer la transmission d’information malgré les nombreux signalements et la possible surveillance de la police. Dans un souci de précaution, les promoteurs changent régulièrement de compte PayPal et vendent les tickets petit à petit. Ils ont l’intention de divulguer le lieu du hangar 12h à l’avance via WhatsApp, uniquement à ceux qui ont payé. « La police peut toujours essayer de nous arrêter, ils ne trouveront pas le lieu. » s’amusent-ils.

De nombreux utilisateurs d’Instagram se sont révoltés contre l’initiative, jugée égoïste, ce à quoi les détenteurs du compte ont répondu : « Allez vous faire f*****, le COVID c’est la plus grosse blague que ce monde ait jamais vue. »

« Peu importe ce que vous dites, les gars. On continue, on a déjà vendu 300 tickets. Même de la mauvaise pub, c’est de la pub alors merci à tous ceux qui partagent, même les haters » ont ils posté en story.

 

 

Écrit par marion watier

16/02/2021

Ça vous intéressera sûrement…

Fêtards face aux CRS à la rave de Redon. Crédit : FRANCK DUBRAY / OUEST FRANCE
Main arrachée au teknival de Redon : la plainte classée sans suite par le parquet de Rennes

Neuf mois après le teknival de Redon où une intervention policière avait fait des dizaines de blessées, dont un grave, le parquet de Rennes a annoncé samedi que les enquêtes ouvertes avaient été classées sans suite. ...

Rave à l'aqualand de Gif-sur-Yvette en 1992 © Olivier Degorce
RAVE ON : l’expo photo retraçant l’histoire du mouvement rave s’installe à Paris

Du 19 au 30 janvier, les parisiens pourront se rendre au Point Ephémère pour découvrir RAVE ON. Initiée par collectif le d'étudiants ICMN, l'exposition photo revient sur les origines de la rave et l'héritage culturel ...

Le maire de Saint Florentin a rendu visite aux fêtards pour la rave party du Nouvel An. © NZ0 YONNE
Bière à la main, le maire de la ville rend visite aux 1500 teufeurs pour le Nouvel An

C'est dans une ancienne usine au cœur de l'Yonne à St-Florentin que s'est tenu ce week-end, le "Multi New Year : Big Connexion" , une teuf organisée pour célébrer la nouvelle année mais également en ...