Marseille : ils organisent une fête de 500 personnes en se faisant passer pour une association

14/12/2020

Dans la nuit du 12 au 13 décembre, 500 personnes ont participé à une fête au cœur de Marseille. Pour louer l’entrepôt, les organisateurs se sont fait passer pour une association qui devait entreposer des marchandises. 

Le propriétaire pris de court



Alors que le confinement était toujours de rigueur, cinq cents personnes se sont réunies dans une propriété privée du 14ème arrondissement de Marseille. Le prix pour accéder à cette soirée clandestine? 150€ à deux, bouteille comprise.

Les policiers expliquent avoir découvert l’événement en patrouillant. Aucune arrestation n’a eu lieu mais plusieurs personnes ont été verbalisées pour non-respect du port du masque et non-respect du confinement.

Le propriétaire a affirmé au micro de RTL de ne pas avoir été mis au courant qu’une fête allait être organisée dans sa propriété.

« Ce n’est pas moi qui ai fait la soirée. Je ne suis pas fou, j’ai 69 ans, je ne vais pas faire des soirées. […] J’ai loué la salle pour des stockages de matériaux événementiels, s’ils me font ça dans le dos je ne peux rien y faire moi », a-t-il expliqué.

Étant donné la situation sanitaire, une enquête pour « mise en danger de la vie d’autrui » a été ouverte. L’affaire survient peu de temps après la polémique autour d’une rave clandestine en plein confinement.



La photo de couverture est contractuelle. © AFP

Écrit par Iona Lebarbier

14/12/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Fêtards face aux CRS à la rave de Redon. Crédit : FRANCK DUBRAY / OUEST FRANCE
Main arrachée au teknival de Redon : la plainte classée sans suite par le parquet de Rennes

Neuf mois après le teknival de Redon où une intervention policière avait fait des dizaines de blessées, dont un grave, le parquet de Rennes a annoncé samedi que les enquêtes ouvertes avaient été classées sans suite. ...

Rave à l'aqualand de Gif-sur-Yvette en 1992 © Olivier Degorce
RAVE ON : l’expo photo retraçant l’histoire du mouvement rave s’installe à Paris

Du 19 au 30 janvier, les parisiens pourront se rendre au Point Ephémère pour découvrir RAVE ON. Initiée par collectif le d'étudiants ICMN, l'exposition photo revient sur les origines de la rave et l'héritage culturel ...

Le maire de Saint Florentin a rendu visite aux fêtards pour la rave party du Nouvel An. © NZ0 YONNE
Bière à la main, le maire de la ville rend visite aux 1500 teufeurs pour le Nouvel An

C'est dans une ancienne usine au cœur de l'Yonne à St-Florentin que s'est tenu ce week-end, le "Multi New Year : Big Connexion" , une teuf organisée pour célébrer la nouvelle année mais également en ...