Marseille : ils organisent une fête de 500 personnes en se faisant passer pour une association

par Iona Lebarbier

Dans la nuit du 12 au 13 décembre, 500 personnes ont participé à une fête au cœur de Marseille. Pour louer l’entrepôt, les organisateurs se sont fait passer pour une association qui devait entreposer des marchandises. 

Le propriétaire pris de court



Alors que le confinement était toujours de rigueur, cinq cents personnes se sont réunies dans une propriété privée du 14ème arrondissement de Marseille. Le prix pour accéder à cette soirée clandestine? 150€ à deux, bouteille comprise.

Les policiers expliquent avoir découvert l’événement en patrouillant. Aucune arrestation n’a eu lieu mais plusieurs personnes ont été verbalisées pour non-respect du port du masque et non-respect du confinement.

Le propriétaire a affirmé au micro de RTL de ne pas avoir été mis au courant qu’une fête allait être organisée dans sa propriété.

« Ce n’est pas moi qui ai fait la soirée. Je ne suis pas fou, j’ai 69 ans, je ne vais pas faire des soirées. […] J’ai loué la salle pour des stockages de matériaux événementiels, s’ils me font ça dans le dos je ne peux rien y faire moi », a-t-il expliqué.

Étant donné la situation sanitaire, une enquête pour “mise en danger de la vie d’autrui” a été ouverte. L’affaire survient peu de temps après la polémique autour d’une rave clandestine en plein confinement.



La photo de couverture est contractuelle. © AFP

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés