Festival de Radio 538 en 2019 à Breda

Pays-Bas : un immense festival test de 10 000 personnes aura lieu ce week-end

19/04/2021

Vous en avez sûrement déjà entendu parler : avec la pandémie, des évènements-tests fleurissent un peu partout dans le monde. Ils servent à déterminer si oui ou non les salles accueillant du public peuvent rouvrir, et dans quelles conditions. Le programme de recherche néerlandais Fieldlab Events a cette fois vu les choses en grand.

Un événement-test controversé

Fieldlab avait déjà lancé une série de plusieurs évènements-tests en tout genre, dont un festival qui avait réuni près de 1500 personnes. Surnommé Back To Live, les résultats de cette première vague d’expérimentation s’étaient annoncés prometteurs. Les participants étaient séparés en plusieurs catégories, certains devaient porter des masques, d’autres non… De ce fait, les organisateurs souhaitent pousser leurs recherches et voir si les mesures fonctionnent également avec une capacité de visiteurs accrue.

«C’est formidable que nous puissions faire ces tests de mise à l’échelle, où nous pouvons tester des connaissances précédemment acquises avec un nombre de visiteurs plus élevé», déclare Marcel Elbertse, président de Fieldlab Events. «Nous sommes bien conscients qu’il s’agit d’un privilège absolu, surtout si l’on regarde le tableau épidémiologique actuel, où l’assouplissement n’est pas encore imminent. Cependant, cette nouvelle recherche est essentielle pour la deuxième phase de Fieldlab Events. »

Ainsi, le 24 avril, 10 000 personnes seront conviées au festival 538 Orange Day, qui se tiendra au Chassévedl de Breda, au Pays-Bas. Elles pourront y écouter des artistes tels que Armin van Buuren, Afrojack, Snollebollekes, Davina Michelle ou encore Di-rect. Si les participants ont été sélectionnés jeudi dernier, il y a tout de même eu près d’un million de candidatures !

Festival de Radio 538 en 2019 à Breda

Festival de Radio 538 en 2019 à Breda

Les festivaliers disposant d’un billet devront passer un test antigénique au plus tard 24 heures avant le début de l’événement. Seules les personnes négatives pourront bien évidemment participer. Un deuxième test sera effectué cinq jours après l’événement. Cela permettra d’établir si les mesures anti-covid prises durant le spectacle ont été suffisantes. Si les résultats en matière de transmission du coronavirus pendant le festival s’avèrent faibles, cela constituerait un véritable espoir pour le secteur culturel néerlandais, et un modèle pour le reste du monde.

Néanmoins, cet événement-test a été vivement critiqué et controversé depuis quelques jours dans le pays. Lancée par un docteur, une pétition contre son organisation a notamment récolté plus de 300 000 signatures. Malgré les mesures strictes, le conseil de la ville va trancher ce soir sur le sort de cet événement.

Écrit par Esther Costes

19/04/2021

Ça vous intéressera sûrement…

Le Fora de Tempo va rassembler ravers et festivaliers en after du Boom festival au Portugal

L'équipe de Fora De Tempo invite les ravers du Boom Festival et autres voyageurs à venir passer un moment féérique au bord d'une rivière, au Nord du Portugal, du 4 au 7 août. Au programme: ...

Le DGTL Barcelona en 2019
DGTL Barcelona : 30 000 ravers sont attendus au festival espagnol à la fin de l’été

L'un des rassemblements électro les plus internationaux fait son grand retour à Barcelone les 2 et 3 septembre prochains. C'est en effet le DGTL Barcelona qui investit la ville espagnole avec un line-up XXL et ...

Site du Dour Festival © Massive Productions
Les 5 bonnes raisons d’aller au Dour festival 2022

Né il y a 33 ans, il en fallait plus que deux éditions annulées par temps de covid pour enterrer le Dour Festival ! Au contraire, le plus grand événement d'Europe dédié aux musiques alternatives ...