Liberté, techno et hardcore : le collectif Pyramiid qui fait danser toute la ville de Lyon

by Esther Costes
Raver en soirée techno

Le collectif lyonnais Pyramiid investit le Ninsaki Kao tout l’été pour une série de soirées toutes plus underground les unes que les autres. Au programme jusqu’à la fin aout : Crystal Distortion, Darktek, Teksa…

Lyon : capitale de la fête

Cela fait plus de 4 ans que le groupe de passionnés de musique électro fait danser Lyon à grand coups d’évènements trance et hard techno.

Pyramiid, dont la figure de proue est Graviity, compte aujourd’hui parmi les collectifs les plus influents de la ville. Il regroupe notamment le pionnier des raves françaises David Asko, l’artiste SM:LY, Klisme et ses sets bestiaux, ou encore Lethyx Nekuia.

Une soirée Pyramiid au Ninkasi

Une soirée Pyramiid au Ninkasi Kao

Cet été, Pyramiid s’est lancé le défi ambitieux de faire trembler sa ville de cœur pendant deux mois.

En collaboration avec d’autres collectifs lyonnais dont Kosmos Family ou Dstm, le crew s’emparera du Ninkasi Kao à Gerland jusqu’à la mi-septembre. Le mythique lieu possède une scène et tout le matériel adéquat pour faire danser les amateurs de grosses basses.

2 mois de trance, techno et hardcore

Avec encore 7 dates de prévues, Pyramiid annonce un été bouillant ! Et, pas de panique, il y en aura pour tous les goûts.

Le 22 juillet, une soirée techno et hard dance invitera le duo Encoded Data, Øbstn, Gee Bone ou encore Metiisse Core. Kicks puissants et tempos surélevés attendront les fêtards, de minuit à 6h du matin.

Une semaine plus tard, le rendez-vous est donné aux fans de trance et de psytribe avec Tao H, Lethyx Nekuia et Seven.

Affiche des Summer Sessions de Pyramiid

Affiche des Summer Sessions de Pyramiid

En août, après une petite pause bien méritée, les hostilités reprendront le 19 avec une soirée hard music bien old school. Qui d’autre que Crystal Distortion pour se charger de mettre l’ambiance ? Le pilier des Spiral Tribe sera accompagné de David Asko et de Fast and Furious.

Le lendemain, ce sera au tour de la trance d’être remise à l’honneur. Le Ninkasi ouvrira ses portes à El Poche, Yotikk et Fortanoiza.

Avis à ceux qui s’ennuient quand les BPM ne dépassent pas les 160: le 26 août une soirée 100% hardtek et frenchcore aura lieu. Darktek sera de la partie, suivi par Ratus, Athenalys et Blak Noize.

En septembre, deux autres dates sont annoncées. Parce que la rentrée rime avec taper du pied, Teksa viendra faire trembler Lyon avec ses amis La Kajofol, Dirp!x et Ely 023 pour une soirée hard techno et acidcore.

Enfin, le 16 septembre, Pyramiid prévoit un closing exceptionnel au XSES Club avec une programmation 100% trance. En tête d’affiche, le célèbre Astrix s’occupera personnellement d’achever les derniers participants…

Plus d’informations sur la page Facebook du collectif.

 

 


Article sponsorisé.

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés