Radium, Hilight Tribe ou Dirtyphonics : 60 artistes sont attendus au Dream Nation festival

par Coline Avargues
Dream Nation festival. Crédit : Robin Galienne

Le festival Dream Nation fait son grand retour après 2 ans d’absence, du 17 au 18 septembre. Grande nouveauté cette année : les festivités se tiendront au Parc des expositions du Bourget sur un format en plein-air.

2 soirées à côté des avions

Envie de prolonger l’été? Le Dream Nation revient cette année aux portes de Paris avec une programmation qui nous donne l’eau à la bouche. Une fois encore, le public sera servi d’un joli spectre des musiques électroniques qui va se déployer chaque soir de 20h à 7h. L’occasion de profiter des 35 000 m² qu’offrent le lieu, avec une programmation surpuissante d’une soixantaine d’artistes, une scénographie onirique immersive sur chacune des 6 scènes, des performers, des animations… de quoi s’évader le temps d’un week-end!

Tarmac de l'aéroport du Bourget. Crédit photo : Airbuzz

Tarmac de l’aéroport du Bourget. Crédit photo : Airbuzz

Le meilleur de la scène électronique

Le vendredi, la programmation ondulera sur des beats techno et hard. A l’affiche donc, la légende du hardcore français Manu Le Malin aux côtés de ses comparses du genre : Remzcore, Le Bask, le tout saupoudré de deux b2b explosifs formés par Anime & Mad Dog ou encore Radium & Maissouille. Dans cette même lignée, le raw hardstyle sera propulsé par Warface ou encore Rooler, qui ne manqueront pas de faire rugir la foule.

Côté techno, l’alliance inédite de Paula Temple & SNTS nous fait frémir d’avance. Ils partageront la scène avec Airod, Sentimental Rave, Lacchesi ou encore SHDW & Obscur Shape. L’association parisienne Newtrack aura sa propre scène et invitera à son bord Von Bikräv du crew Casual Gabberz, Pawlowski  mais aussi Stranger.

Scènographie du Dream Nation Fesrival 2019. Crédit photo : Designatic

Scènographie du Dream Nation Fesrival 2019. Crédit photo : Designatic

Le samedi, place aux sonorités psychédéliques, acidulées et rythmes breakés ! Le grand maître Ajja investira les lieux pour un live psytrance galopant à souhait; le groupe Hilight Tribe continue sa tournée avec son live natural trance, mais aussi la venue du britannique qu’on ne présente plus : Avalon. Captain Hook, Morten Granau ou encore Phaxe vous mèneront dans les méandres progressives du genre.

Que serait le Dream Nation sans sa scène bass music? Là encore, le festival a frappé fort puisqu’on retrouve le duo explosif Dirtyphonics, le duo Killbox (Ed Rush & Audio), ou encore Phace b2b Misanthrop et leur set à effet rouleau compresseur full neurofunk. La dubstep sera représentée avec des b2b de folie à gros bangers : Trampa & BadKlaat, SampliFire & Ivory, mais aussi l’un des pionniers du genre, Eptic. Et en bonus : une battle à 6 mains avec Majistrate, Upgrade et Nu Elementz où la jump-up sera reine.

Enfin, le label Raw prendra les manettes de la dernière scène. Comptez sur Illnurse et D. Carbone pour distiller du son industriel, le duo Clouds pour un set techno sans fioritures mais aussi Roüge avec son set EBM acidulé.

[button link=”https://www.facebook.com/events/1196528057210596″ color=”silver” newwindow=”yes”]Evénement Facebook[/button]

 


Article sponsorisé

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés