Nous sommes  allés faire un petit tour au second come back de la Drom à Bobigny ; et bien entre un contrôle de flic et 40 minutes de marche sous la pluie, on peut quand même dire que la soirée était dingue !

♦  Une configuration spatiale simple à l’extérieur : un coin chill avec tout ce qu’il faut (food, Heetch, bar)

♦  2 salles : l’une avec une scénographie minimaliste mais 3 lasers époustouflants, l’autre dans la pénombre créant une atmosphère froide et puissante. 2 salles parfaitement conçues et reliées, aux murs tout blancs donnant une impression de place. On est tombé sous le charme !

♦  Une population qui en redemande et ne s’étant pas déplacée pour rien, on a ressenti une ambiance chaleureuse et des danses rayonnantes.

♦  Une timetable extrêmement bien pensée, avec des artistes à 200%.

RDV à leur prochaine édition, qui pour le coup sera très, très underground…

Pour l’occasion on a mis sur le coup une toute nouvelle photographe, voici son oeuvre :

 

Comments

comments