Berlin : une aide de 80 000€ par club et salle de spectacle vient d’être débloquée

15/07/2020

Face à la fermeture prolongée des clubs et salles de spectacles de la ville, les autorités berlinoises ont offert une aide d’environ 80 000 euros à chaque établissement. La mesure est encore en cours, et tous ne l’ont pas encore perçue.

46 lieux ont déjà perçu les aides

Depuis le début du confinement et l’arrêt de toutes les manifestations culturelles, le gouvernement allemand a largement aidé l’industrie culturelle nationale.

La ville de Berlin vient de débloquer un fond exceptionnel d’urgence. Les clubs et salles de spectacle de la ville ont reçu en moyenne 80 000 euros pour le soutenir financièrement. Pour le moment, 46 lieux culturels berlinois ont pu bénéficier de cette aide. Parmi eux, le Tresor, le Kater Blau, About Blank et le Schwuz.

« Nous devons nous assurer que ces clubs ne sombrent pas car ils sont une partie importante de Berlin et font partie des secteurs qui sont les plus touchés par la crise du coronavirus » a déclaré Georg Kössler, une élue locale.

Pour le moment, aucune date de réouverture n’est encore annoncée et cette nouvelle aide financière devrait aider certains établissements à survivre.

Photo prise en Allemagne

 

 

Écrit par Nour Mbaye

15/07/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Covid-19 : les boites de nuit d’Espagne et d’Italie referment leurs portes

Depuis la semaine dernière, l'Italie et l'Espagne ont à nouveau fermé leurs établissements nocturnes face à une recrudescence des contaminations. Les deux pays craignaient notamment une hausse des contaminations à l'occasion du week-end du 15 ...

Les français présumés coupables de la refermeture des clubs à Genève

Vendredi dernier, le canton de Genève a pris la décision de refermer les établissements nocturnes suite à une hausse des contaminations. Pour certains hommes politiques, ce pic est directement lié aux nombreux touristes ou saisonniers ...

photo du rex club
50 millions d’euros viennent d’être débloqués pour aider les discothèques

Le gouvernement a annoncé le 24 juillet dernier la création d'un plan de sauvetage des établissements nocturnes festifs. Les loyers et factures des discothèques vont être pris en charge par l’État jusqu’à 15 000 euros ...