[VIDÉO] Une free party découverte sous le périphérique parisien interrompue par la police

22/02/2021

C’est dans un local technique situé près du périphérique parisien qu’une soirée a été organisée ce samedi. Transformé en boîte de nuit, le local près de la porte d’Auteuil a pu accueillir une centaine de participants. La soirée a pris fin vers 1h20 du matin, à l’arrivée des forces de l’ordre.

La circulation du périph’ coupée

C’est un journaliste BFMTV qui a découvert la soirée un peu par hasard, alors qu’il rentrait du travail. Alerté en premier lieu par son chauffeur VTC, le bouche à oreille l’a mené vers une porte de service au bord du périphérique. Arrivé sur place, il se dit “saisi par le nombre de participants” et qu’il a “l’impression d’être en boite de nuit”. Pour cause, une centaine de jeunes fêtards s’étaient regroupés sur une piste de danse improvisée. Il révèle également qu’aucun geste barrière n’a été respecté.

“Le DJ était vraiment très bien équipé, on ne peut pas dire qu’il y avait place à l’improvisation hier soir.” raconte le journaliste.

Le témoin révèle que la soirée était totalement gratuite, et ne proposait pas de vente de boissons. Sur place, aucun profil type : il explique avoir vu aussi bien des gens déguisés qu’en tenue de travail. “On avait des personnalités relativement différentes, qui se retrouvaient tous autour de la musique dans un seul but : faire la fête“.

Le journaliste a quitté les lieux aux alentours de minuit. Les forces de l’ordre, elles, sont arrivées un peu plus d’une heure après. Selon le tweet de la préfecture de police qui a suivi les faits, cinq organisateurs ont été interpellés, et le matériel sono a été saisi. Une enquête judiciaire est également en cours.

Légalement, les organisateurs risquent jusqu’à un an de prison et 15.000€ d’amende pour “mise en danger de la vie d’autrui”.


Via BFMTV

Écrit par marion watier

22/02/2021

Ça vous intéressera sûrement…

manifestation contre la loi sécurité globale
La loi « sécurité globale» a été définitivement adoptée par le Parlement

Après des mois de débat, le Parlement adopte définitivement ce texte controversé et son fameux article 24 -réécrit- qui pénalise la diffusion malveillante d'images des membres de forces de l'ordre. Cette loi permet également aux ...

Les soundsystems sont invités à descendre dans les rues de France samedi pour manifester

Le comité de Soutien à la Maskarade lance un nouvel appel à la mobilisation nationale ce samedi, dans toute la France. Le combat continue et les revendications sont les mêmes que lors des précédentes manifestations ...

À voir : la publicité anti-soirées illégales du gouvernement anglais sur fond de drum’n’bass

Face à l’augmentation des soirées illégales et autres rassemblements qui constituent une entrave au confinement, le gouvernement du Royaume-Uni a diffusé hier une courte vidéo dans le cadre d'une campagne de prévention. Composée de vidéos ...