Ces caves historiques en sous-sol à Paris vont accueillir une soirée hard techno et trance

par Manon Roussel
Les Caves Lechapelais à Paris

Samedi 14 janvier, les deux collectifs Open Decks et Luminescence vont s’associer dans une nuit brute et envoûtante à Paris. C’est en effet aux Caves Lechapelais qu’ils inviteront les fans de hard techno et de hard trance à entrer dans leur univers mystique. 

La lumière sous la terre

Dans le fourmillement de la techno parisienne, deux jeunes collectifs ont la ferme intention de partager leur vision de la fête au plus grand nombre. Ensemble, ils allieront leurs forces et leurs univers lors d’une soirée forte en rebondissements.

D’un côté il y a Order to Disorder, la toute nouvelle branche du collectif Open Decks qui se concentre sur les événements en intérieur et de l’autre Luminescence, qui met en lumière les talents de la capitale.

Une soirée du collectif Luminescence

Une soirée du collectif Luminescence

Leur format “Divine Darkness” sera une nuit de tous les contrastes, entre l’énergie et l’ambiance lumineuse prévue et la profondeur des rythmes hard techno des artistes. Mais la noirceur résidera également dans le lieu investi pour l’occasion : Les Caves Lechapelais.

Situé sous les pavés parisiens, ce bijou de conservation architectural accueille des événements en tout genre dans un cadre insolite. Le public pourra effectivement y danser sous des voûtes en pierre culminant à cinq mètres de hauteur, dans une ambiance imprégnée du XVIIIème siècle.

Une réunion à faire trembler les murs des Caves Lechapelais

Luminescence et Order to Disorder tenteront de faire trembler les murs grâce à l’avalanche de BPM envoyée par leurs résidents et artistes invités.

La hard techno sera notamment à l’honneur tout au long de la soirée avec les voix hypnotiques et synthétiseurs ravy de Bonaugur et les mélodies agressives du franco-danois Mohm.

Affiche de la soirée Divine Darkness

Affiche de la soirée Divine Darkness

Quelques divagations deep techno seront également au programme lors du set d’Atlantys, un habitué des grands clubs parisiens. Quant à dlp, il amènera une touche hard trance euphorique tout droit sortie des années 90.

Le fondateur de Luminescence Satella prendra aussi sa place derrière les platines avec un set hard techno, tandis que la soirée se terminera en beauté sur un B2B2B2B indus techno, hard techno et hard trance de l’équipe Open Decks.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur l’évènement Facebook et la billetterie.

 

 


Article sponsorisé.

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés