Notice: Trying to get property 'display_name' of non-object in /home/electronews/electronews2022/wp-content/plugins/wordpress-seo/src/generators/schema/article.php on line 52

Rose pour les oreilles mais noir pour l’environnement : le vinyle sous la cible des critiques

par

D’après une étude, le vinyle ne serait pas si rose à écouter ! Un nouveau livre examine le bilan environnemental de la création de vinyle. 

Les disques nuisent à la planète

Kyle Devine est l’auteur du livre “Decomposed : the political ecology of music” (l’écologie politique de la musique), un livre étudiant le bilan écologique de la fabrication de vinyle. Suite à son ouvrage, The Guardian s’est penché sur le sujet pour en savoir plus. Cet article passe en revue un certain nombre de faits qui donnent à réfléchir sur le bilan environnemental de la fabrication de vinyle.

À travers ce livre, Kyle Devine explique qu’il s’est rendu en Thaïlande, à Bangkok, dans une usine où est fabriqué le PVC (polyvinyle chloride), chlorure de polyvinyle, une matière plastique utilisée pour la fabrication du vinyle qui se construit à 43% avec du pétrole. Ce matériau contiendrait des produits chimiques cancérigènes. Le PVC est fort mal vu des écologistes, car il est à l’origine d’émission toxique lors de sa fabrication et lors de sa destruction, quand il est brûlé. Selon Greenpeacele PVC est l’une des substances parmi les plus polluantes de notre planète.

A chaque problème sa solution

Créer des vinyles à base d’algues ou augmenter la durée de vie des vinyles sont deux projets actuellement en cours d’élaboration. Le bioplastique est unesolution possible, mais les vinyles végétaux ne sont pas pour demain !

Des entrepreneurs bretons ont eu l’idée de remplacer le PVC contenu dans les vinyles par des algues. Dans l’industrie pharmaceutique, c’est une matière qui est de plus en plus utilisée pour remplacer le plastique. Certains grands labels comme Baco Distribution ou Beast Records ont déjà commencé à travailler avec eux, mais le projet n’aboutit pas. Après quelques années, les algues se détériorent et la qualité du son perçoit des grésillements qui augmentent avec le temps. L’idée est donc encore en phase de développement.

D’autres entrepreneurs se penchent sur le sujet, notamment aux Pays-Bas avec Green Vinyle Records. Ils mettent en place une nouvelle méthode, plus écologique et plus rapide, pour presser les vinyles : le moulage par injection. Malheureusement, le PVC est toujours inclus dans cette fabrication, mais c’est une méthode qui permettrait d’économiser jusqu’à 70% d’énergie et de les rendre utilisables beaucoup plus longtemps.

Déchets de vinyles

Même si les entreprises ont des difficultés à trouver une solution, l’intention en cours est d’améliorer la production de vinyles pour le bien de notre planète !

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés