La rave party de Lieuron n’aura pas provoqué de cluster, selon l’ARS de Bretagne

par Matthieu Villedey

Deux semaines après la rave party du Nouvel An à Lieuron, l’Agence Régionale de Santé (ARS) de Bretagne a annoncé récemment que la soirée de 2500 teufeurs n’avait pas provoqué de cluster. 

« Aucun cluster lié à cet événement n’a été identifié »

La géante teuf du Nouvel An a beaucoup secoué le monde de la justice et celui de la culture. Traités de “délinquants” par Gérald Darmanin voire “d’irresponsables” pour d’autres, les raveurs de toute la France ont riposté en manifestant ce week-end pour soutenir les inculpés de cette la soirée.

À la suite de la soirée clandestine, l’Agence Régionale de Santé de Bretagne a communiqué des prescriptions sanitaires à titre indicatif pour tous les participants. Les principales recommandations étaient notamment de suivre une isolation stricte d’une semaine ainsi qu’un test-Covid après ces 7 jours. L’ARS ne dit pas à quel point ces recommandations ont été suivies par les teufeurs, mais cela a visiblement porté ses fruits.

Après deux semaines, qui sont nécessaires pour analyser les conséquences sanitaires de la rave party, l’Agence Régionale de Santé bretonne aurait ainsi déclaré qu’ “aucun cluster lié à cet événement n’a été identifié”, selon Le Parisien. Il est à noter pourtant que c’était l’une des principales accusations lancée contre les raveurs. Les inculpés seront-ils donc jugés moins sévèrement ?


Crédit cover : Jean-François Monier Agence France-Presse

Via Le Parisien

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés