Planètes et robots géants : une soirée techno sur le thème de la galaxie s’organise à Paris

par Manon Roussel
Une soirée de No Signal. Crédit : Arthur Lacour

Samedi 10 décembre, l’équipe de No/Signal enverra les danseurs sur la lune avec une nouvelle soirée portant le thème de la “Galaxie”. Pendant 15 heures, une scène house et une scène techno occuperont un lieu underground dans un décor inédit à Paris. 

No/Signal : la fête insolite qui grandit vite

Né il y a à peine un an, le collectif No/Signal fait l’objet de ce qu’on appelle une ascension fulgurante. D’un premier événement de 100 personnes en février, ils sont passés à une fête de 2000 personnes en cette fin d’année.

Il faut dire que leur concept est bien ficelé : ils proposent des soirées à thème dans des lieux insolites près de Paris. Tout a commencé dans un manoir, puis une villa, un château et enfin un restaurant asiatique. Le lieu de la cinquième édition n’a pas encore été dévoilé, le seul indice laissé est qu’il s’étend sur 3000 m².

Une soirée organisée par No Signal. Crédit : Arthur Lacour

Une soirée No Signal. Crédit : Arthur Lacour

Pour l’occasion, le collectif a prévu une décoration unique, en accord avec le nouveau thème de la soirée : la Galaxie. De 18h à 9h le lendemain matin, les danseurs seront plongés au cœur d’une épopée cosmique digne des missions de Thomas Pesquet.

Un bel hommage à la techno made in Paris

Pour garder un pied sur Terre, différentes activités seront disponibles entre deux tours sur la piste : tatouage, body painting, beer pong, etc …

Mais pour le reste, une flopée de cosmonautes aguerris amèneront les amoureux de musiques électroniques sur la lune. Les technophiles auront rendez-vous sur la scène Apollo 13, avec de beaux ambassadeurs de la techno française. S’y trouveront notamment le percutant Darzack, Hyden et sa rave incisive ou encore Ferdinger, l’allemand exilé à Paris.

Affiche de la soirée No Signal

Affiche de la soirée No Signal

Pour ceux qui préfèrent le groove et la house solaire, l’atterrissage se fera sur la scène Interstellar. Le patron de Distrikt Bassam, Baccus et sa house minimale aux inspirations UK ainsi que de nombreuses figures locales s’occuperont de rapprocher le vaisseau de l’astre de feu.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la billetterie.

 

 


Article sponsorisé. 

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés