2 photos de l'Element Festival en Pennsylvanie

Pennsylvanie : un festival tourne au désastre et est comparé au Fyre Festival

10/09/2021

Détrôner le Fyre Festival, élu pire festival en 2017? C’est chose faite, depuis le week-end dernier en Pennsylvanie, à l’occasion de l’Element Festival. Celui-ci a officiellement présenté ses excuses suites aux plaintes des festivaliers sur les réseaux qui dénoncent de graves problèmes de logistiques, d’hygiène, et même de sécurité.

« Les atrocités sont nombreuses »

L’Elément Festival s’annonçait pourtant bien avec de grands noms en tête d’affiche: Diplo, Chris Lake, ou encore Bonobo...  Mais à peine commencé, un groupe Facebook intitulé « Elements Shit Show 2021 » est créé pour reporter tous les problèmes rencontrés par les festivaliers qui avaient payé cher leur billet. Des heures d’attente debout pour rentrer sans même pouvoir aller aux toilettes, un staff peu attentif et irrespectueux, des toilettes bouchées à l’intérieur du festival, une pénurie d’eau et alimentaire… la liste est longue !

Photo des toilettes bouchées à l'Element Festival

Photo des toilettes bouchées à l’Element Festival, partagée par les festivaliers

“Nous avons attendu de 17 heures à 2 heures du matin dans cette file d’attente sans eau, sans nourriture ni toilettes avant de pouvoir monter dans la navette. Je n’en pouvais plus de me tenir debout et de devoir porter toutes mes affaires », atteste une festivalière.

Et pourtant, l’Element Festival, qui est déjà comparé au cauchemardesque Fyre Festival de 2017, n’a pour l’instant pas fait grand chose d’autre que présenter ses excuses. A ce jour, aucun remboursement n’a été annoncé, les organisateurs faisant porter la responsabilité sur le COVID et les dommages occasionnés par l’ouragan Ida du vendredi.

 

Écrit par emilie cordier

10/09/2021

Ça vous intéressera sûrement…

Une immense rave sous un pont à Brooklyn provoque l’indignation sur les réseaux sociaux

Samedi dernier, le Kosciuszko Bridge a été le théâtre d'une rave party réunissant plusieurs centaines de personnes. Les autorités et les internautes se sont insurgés en voyant des vidéos où la distanciation sociale et le ...

Aux Etats-Unis, les étudiants contaminés après une Covid Party gagnent de l’argent

Les étudiants de Tuscaloosa, une ville située en Alabama, viennent d'avoir une drôle d'idée. En plus d'organiser des "Covid-Party" , le premier participant qui est testé positif au virus après une de ces soirées remporte ...

Fêtards face aux CRS à la rave de Redon. Crédit : FRANCK DUBRAY / OUEST FRANCE
Teknival de Redon : Amnesty International dénonce des « violences policières » inacceptables

Mardi 14 septembre, l'organisation Amnesty International a publié une enquête signalant de graves violences policières commises durant le teknival de Redon, en juin dernier. Elle appelle à une réponse du gouvernement français.  "Nous demandons la ...