Mess : le collectif LGBTQIA+ organise une rave de 12 heures non stop comme à Berlin

par Manon Roussel
Danseurs à la soirée Mess Paris. Crédit Yasmine Bennis

Mess s’offre un retour en contrées intimistes et underground le 7 mai prochain, à l’occasion de leur investissement d’un nouveau warehouse parisien avec toujours autant de pépites techno à l’affiche. 

Faire la teuf sans relâche

Le collectif Mess existe depuis moins d’un an, et il fait pourtant déjà partie des incontournables de la capitale. C’est en commençant par des open airs techno tout au long de l’été 2021 qu’ils se sont fait connaître, après quoi leur notoriété s’est développée grâce à leurs événements de 24 heures non-stop. Mais leur vraie force réside dans leurs idées, avec une identité LGBTQIA+. Ce n’est d’ailleurs pas pour rien que leur aventure a commencé lors de la Pride 2021 !

Soirée Mess. crédit: Yasmine Bennis

Soirée Mess. crédit: Yasmine Bennis

Leurs soirées sont libres, underground et axées autour de la techno, une recette qui n’a pas mis longtemps à créer l’engouement. Et après ces quelques mois d’émulation, Mess propose un retour à ses débuts intimistes dans son nouveau format “Reloaded” du samedi 7 mai.

Réunion d’émergences techno

Capacité réduite, nouveau warehouse fraîchement rénové, safe place et dispositifs de sécurité permanents: toutes les conditions de cette prochaine Mess sont réunies pour passer un moment de liberté et de lâcher prise totale. Éclairés aux néons rouges, les danseurs du soir pourront se déhancher pendant près de 12 heures sur un line up représentatif de la scène techno actuelle.

Affiche de la soirée Mess Reloaded

Affiche de la soirée Mess Reloaded

A commencer par deux résidents des événements Mess : les allemands Tham et HKKPTR qui puisent tout deux leur musique dans une énergie métallique. Également passé par Mess l’été dernier, Younger Than Me partage sa passion pour les 90’s à travers l’italo-disco. Deux artistes de l’affiche font leur première date parisienne le 7 mai avec des univers autour de la trance : Messiahwaits et Lolsnake. Pour compléter le plateau aux airs de Berlin, Vergil reviendra donner de la techno mentale et post indus après sa tournée en Amérique du Sud.

Plus d’informations sur l’événement facebook et la billetterie.

 

 


Article sponsorisé. Crédit cover : Yasmine Bennis

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés