Lockdown : le premier festival français où les artistes et festivaliers restent chez eux

par Hugo Audoyer

La jeune marque de vêtement parisienne TEALER lance son premier festival digital, qui a débuté le 21 mars, et va s’étendre sur toute la période de confinement

Des streaming tous les jours !

Tealer est une marque française de vêtements indépendante, qui s’est lancé dans le projet de faire vivre un évènement musical où les artistes et festivaliers restent chez eux! Le but est de trouver un divertissement lors de cette période de crise, et de pousser les amateurs de musique à rester à la maison. En partenariat avec Villa Schweppes, les deux entités se lancent dans l’organisation du tout premier festival de streaming. L’évènement promet au moins un live stream par jour, qui ont commencé depuis samedi 21 mars sur leur Facebook.

Ce qui s’annonçait comme un un petit projet avec quelques artistes est très vite devenu un énorme festival en ligne. Plus de 50 artistes étaient de base invités, lorsque de nombreux autres ont voulu se joindre à la fête. Les lives seront proposés depuis la France, mais aussi depuis Ibiza ou Sydney.

Techno, house et rap en live

Nous pourrons y retrouver le producteur et fondateur de la maison de disque parisienne Taapion, Shlømo. La house déjantée de Mézigue suivra, ainsi que le célèbre Brodinski. Le parisien Un*Deux sera aussi de la partie ramenant sa house directement à la maison. Côté lives, on aura affaire au jeune ingénieur passionné de machines électroniques Mechanism C., ainsi qu’à AWB entre techno et deep. Vladimir Cauchemar a également répondu présent, pour un live de rap cette fois-ci.

En plus des DJ sets, des ateliers sont à découvrir, par Madame Loyal, ainsi que des live painting (Léa Augereau) ou encore des cours de cuisine (Scotch Man). On pourra même fabriquer ses propres masques à distance avec House of  P et Déborah Amaral!

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés