La DJ et productrice Hysta

Hysta dévoile son nouvel EP hardcore sur Karnage Records, en soutien à la scène rave

22/04/2021

Hysta sort un nouvel EP brutal, « Riot In Us » à l’occasion du nouveau projet « Queens » lancé par le label Karnage Records. Il vise à mettre en avant les femmes du monde de la musique, en mettant l’accent sur les esthétiques du Hardcore.

Hysta, visage de la scène hardcore internationale

Hysta est une jeune artiste nantaise qui n’a pas froid aux yeux. Son domaine de prédilection : le hardcore. Teuffeuse, elle est rapidement passée de l’autre côté des platines jusqu’à devenir une figure clé de la scène hard internationale. Après des passages en radio et en club aux côtés d’artistes accomplis tels que Le Bask ou Dr Peacock, l’artiste a su s’imposer.

Repérée par le label français Karnage Records, elle enflamme le dancefloor de nombreux pays européens. Même la pandémie ne la décourage pas : ses vidéos de mix continuent de faire danser des millions de personnes !

DJ Hysta

DJ Hysta

Avec le projet « Queens« , son label souhaite mettre en lumière les femmes qui produisent dans le secteur des musiques électroniques, en mettant l’accent sur les esthétiques du Hardcore. Il apparaissait donc évident qu’Hysta soit de la partie. La DJ qui ne cesse d’épater par sa fougue et ses drops violents a donc sorti pour l’occasion un nouvel EP intitulé « Riot in Us« . Le titre en dit long !

Un appel à la révolte

Le nouvel EP d’Hysta, sorti hier, est un VA inédite qui regroupe 1 track originale de l’artiste et 9 remixes. Elle a en effet collaboré avec d’autres artistes dont The Clamps, Industrial Twins, Ojüun, mais également deux musiciens qui ont remportés le Dj contest qu’elle avait mis en place. Sont donc aussi présents dans ce nouvel EP Dr Looney, Raziel & Painkiller, Cyborg, Flyp Fermentor, Estefania Jimarez et Hungry Beats

« Riot in Us » est un EP brutal et endiablé dans lequel Hysta a voulu faire passer un véritable message. Elle dénonce la stigmatisation de la communauté des raves et de la scène électro en général, la manière dont sont traités les raveurs. Pour elles, les choses doivent changer, et sa track originale énervée le fait bien savoir.

 « Vous avez peut-être entendu dire que, dernièrement, des raveurs ont été enfermés pour avoir fait danser les gens, mais ce n’est que la partie visible de l’iceberg. Depuis que j’ai commencé à mixer dans les raves, j’ai vu et expérimenté la façon dont les gens et le gouvernement les traitent et je ne peux plus le supporter. « Riot In Us » est plus qu’un morceau, c’est ma façon de soutenir la communauté des raves et la scène de la musique électronique en général. »

Vous pouvez déjà retrouver cette compil’ sauvage sur Youtube ou Spotify !

 


Crédit cover : eyeconicframes

Écrit par Esther Costes

22/04/2021

Ça vous intéressera sûrement…

Mike Nasty en DJ set à New York
Mike Nasty rend hommage à la house des années 90 avec son nouveau titre ‘Get Up’

Le DJ et producteur new-yorkais Mike Nasty vient de sortir un nouveau single house intitulé "Get Up". Celui-ci est un extrait de son prochain album, "Deep Into The Sun" qui sortira en septembre prochain ! ...

Le groupe EDKUB
La salsa électronique a trouvé son nouveau groupe précurseur avec Edkub

Le groupe Edkub, connu pour mélanger avec habileté musique du monde et musique électronique, vient de sortir son premier album. Composé de 10 titres, "Yaya" est un véritable hymne à la musique cubaine ! Des ...

Pochette de "Freedom", de Venice Club
Venice Club : un nouveau groupe mystérieux dévoile un hit de l’été 2022, entre house et funk

Un morceau anonyme fait trembler la toile depuis quelques jours... "Freedom" de Venice Club est signé sur Juliet Records et s'impose déjà comme le hit de l'été 2022. Un mystérieux collectif Chromeo, composé de deux ...