Le dernier EP du rappeur Cakes Da Killa mélange hip hop et house à la perfection

13/11/2020

La fusion incroyable entre house et rap de Cakes Da Killa est de retour ce vendredi 13 novembre. Un EP avec quatre morceaux et deux interludes, fruit d’une collaboration avec le producteur Proper Villains.

Style unique et genres multiples

Cakes Da Killa, de son vrai nom Rashard Bradshaw, fait partie de ce mouvement LGBTQ+ qui a vu le jour en 2011/2012 à New York. En effet, au début de la décennie 2010, le rap game prend un nouveau tournant avec le hip hop queer. Depuis, les artistes urbains revendiquant leur sexualité dans leur vie artistique sont toujours plus nombreux, et Cakes Da Killa en est un bel exemple.

Le rap, c’est sa façon de s’exprimer, mais sa particularité réside dans l’association avec des sonorités house tout à fait détonantes. Après une collaboration avec Honey Dijon, il n’est pas étonnant de voir son nouvel EP signé sous le label house Classic Music Company (Folamour, Midland, …)

La rencontre entre le dancefloor et le rap game

Quarantaine oblige, les cerveaux créatifs s’activent. C’est à ce moment que Cakes Da Killa et le producteur Proper Villains mettent leurs talents en commun. En résulte un EP qui donne terriblement envie de retourner sur le dancefloor, et qui nous met dans l’ambiance dès l’ouverture avec des sons ressemblants aux débuts d’une longue nuit. S’ensuit quatre titres et un interlude où le flow de Cakes semble ne jamais s’arrêter.

Côté production, l’ambiance est underground, suave et sauvage. On prend les codes de la house de Chicago avec des aigus répétitifs et marqués. On booste ces codes des rythmiques afro et des lignes de basses disco. Et on enrobe le tout avec avec le hip hop américain typique des années 90, avec un étouffé à la limite du lo-fi. Le résultat ? Un gâteau multicolore sur lequel on a envie de danser jusqu’au matin.

Ecouter/Acheter l’EP

Crédit cover : Ebru Yildiz

Écrit par Manon Roussel

13/11/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Photo d'une soirée Harbor concept
Le collectif normand Harbor Concept dévoile un premier vinyle 100% acid techno

Le crew Harbor Concept a décidé d'entamer 2021 tambour battant. En effet, leur 1er vinyle est déjà disponible en pré-commande, un Various Artists en collaboration avec le pionner de l'acid Chris Liberator, et son label ...

La Bretagne a sa nouvelle figure féminine de la techno avec Alice Reize

A 24 ans, la jeune Alice Reize se trace une carrière pleine de projets. 2021 sera un nouveau tournant pour elle, avec notamment la sortie d'un EP signé sur le label Jango Records. Entre autres... ...

Earth Embassy, le nouveau track de Kousto qui appelle à la danse et à l’espoir

Kousto, producteur britannique en pleine ascension, nous gâte en ce début d’année 2021 avec la sortie d’un tout nouveau track qui lui a été inspiré durant le deuxième confinement. Découvrez Earth Embassy, une ode à ...