“Ceux qui posent des difficultés, ce sont les festivals debout”, confesse Roselyne Bachelot à France 2

par marion watier

Lors d’une interview sur France 2 hier matin, Roselyne Bachelot a fait part de ses craintes et de sa perplexité concernant la tenue des festivals cet été. Malgré une amélioration globale de la situation sanitaire et des manières de pallier à ses complications, certains évènements musicaux et culturels pourraient ne pas avoir lieu en 2021.  

“Il y a festival et festival”

La ministre de la Culture a tout d’abord écarté toute hypothèse d’un été sans festival : “L’hypothèse d’un été sans festival est exclue“, dit-elle avant de nuancer “maintenant, il y a festival et festival“.

Roselyne Bachelot a poursuivi en précisant que “Ceux qui posent des difficultés, ce sont les festivals debout car les normes sanitaires ne sont pas de la même nature“, faisant ainsi référence aux festivals de musique, entre autres, qui seraient donc plus susceptible d’être annulés cet été. Deux informations plutôt contradictoires et qui rajoutent du flou quant au maintien des événements qui urgent à connaître leur sort pour cet été.

La ministre a ensuite précisé qu’elle s’entretenait avec les organisateurs de grands festivals comme Les Eurockéennes ou Les Vieilles Charrues afin de garantir la sécurité des festivaliers. Il s’agit d’un travail “très conséquent” selon elle, car cela implique de mettre en œuvre des tests à l’entrée, et de pouvoir les financer. En ce qui concerne les organisateurs, le ministère de la culture travaille de sorte à ce que “quoi qu’il arrive, le modèle économique des festivals soit protégé” et prévoit donc des aides financières dans le cas où les éditions n’auraient pas lieu.

“J’incite les organisateurs de spectacle, de festival et de théâtre à se mettre dans la perspective que l’on va réouvrir. Il faut réouvrir, il faut proposer de la musique, du théâtre, du spectacle, du cabaret…” a-t-elle dit hier matin.

Son intervention s’est achevée sur le fait que cette dernière reste “opposée au passeport vaccinal” par souci de liberté. Elle a également confirmé que le monde de la culture restait un sujet prioritaire pour le gouvernement.

“Aucun pays ne fait autant pour la culture que la France !” conclut l’ex-ministre de la Santé.

 


Crédit cover: Screenshot vidéo France 2

 

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés