“On se transforme en zombies” : un infectiologue urge la réouverture des lieux culturels

par marion watier

L’infectiologue Eric Caumes a pris la parole dimanche dernier sur BFMTV. Il s’est exprimé sur les risques de contagion dans les lieux public, qu’il estime “beaucoup plus faibles que dans le milieu familial, professionnel ou scolaire”. Inquiet pour la santé mentale des français, le spécialiste a plaidé pour la réouverture des lieux dédiés à la culture et au sport. 

Les français “tombent dans la sinistrose”

Le chef de service des maladies infectieuses et tropicales à l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière a affirmé que le respect des gestes barrière suffisait à limiter la propagation du virus. “On se contamine quand on enlève le masque, en lieu clos et qu’on ne respecte pas la distanciation physique” a-t-il donc rappelé. Confiant que les français resteront “raisonnables” en ce qui concerne le respect de ces gestes barrière, Caume estime que la culture pourrait pallier aux enjeus liés à la santé psychique en déclin des français.

“A partir du moment où on respecte les mesures barrières, même dans des lieux où il y a beaucoup de public comme les théâtres, les stades, les musées, je pense que les risques sont beaucoup plus faibles que dans le milieu familial, professionnel ou scolaire” a-t-il déclaré dimanche.

Directement confronté au problème au sein de l’Hôpital de la Pitié Salpêtrière, l’expert a confié que “la limite n’est pas très loin. On est tellement près du niveau de la mer qu’on a peur.” Il est néanmoins en faveur de la réouverture des lieux culturels et sportifs, qu’il a qualifié de “sinistrés”.

“Même si en tant que médecins dans les hôpitaux de Paris, on est en souffrance, je ne suis pas sûr qu’un confinement améliorerait les paramètres psychiques qui sont plutôt inquiétants” a t-il insisté.

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés