Déconfinement : les clubs libertins autorisés à rouvrir, pas les discothèques

par Esther Costes
Photo du club libertin Le Clean à Riom.

Les clubs ont rouvert depuis le 19 mai! Mais attention, les boîtes de nuit ne sont pas concernées… On parle ici seulement des clubs libertins : une décision qualifiée comme incohérente.

Une réouverture jalousée

Alors que la France s’apprête se déconfine progressivement, certaines annonces du calendrier étonnent. Les boîtes de nuit, fermées depuis un an et sans date de réouverture fixe, grincent des dents face à l’annonce de la reprise d’activité des clubs libertins.

Le député LR de la Manche, Philippe Gosselin a aussi exprimé son incompréhension face à cette annonce.

Il est bien connu que dans ces clubs, on pratique tous les gestes barrières. C’est même d’ailleurs pour ça qu’on y va.“, a-t-il déclaré ironiquement à l’Assemblée Nationale.

En réalité, tous les clubs libertins ne peuvent pas rouvrir, cela dépendra de leur référencement. “Les clubs, c’est-à-dire les boîtes de nuit, libertines ou pas, ne sont pas autorisés à rouvrir”, a expliqué Rémi Calmon, le directeur du SNEG & Co (syndicat des lieux festifs et de la diversité). En revanche, si un lieu libertin est classé dans la catégorie N (la même que les bars et restaurants), il pourra accueillir des clients à partir du 19 mai.

Concernant les boîtes de nuit, une date prévisionnelle de réouverture devrait être annoncée le 15 juin.

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés