Les clubs français s’unissent et vont diffuser des livestream chaque semaine

19/05/2020

Après avoir conquis Berlin, la plateforme quotidienne de livestream United We Stream va poser ses valises en France grâce à l’association Technopol

Arrivée en France en juin prochain

Emmenée par Technopol, la plateforme numérique posera ses valises en France dès le début du mois de juin. Des DJ sets seront diffusés du jeudi au samedi de 19h à 00h, et pourront être suivis sur le site Arte Concert. L’initiative a été prise pour venir en aide à l’industrie culturelle française.

« La crise sans précédent qui frappe l’écosystème des musiques électroniques et de la vie nocturne a stoppé net l’activité de dizaines de lieux de vie, d’entrepreneurs, d’artistes ou d’intermittents » déclare Tommy Vaudercane, président de Technopol.

Un jury composé de cinq personnes sera en charge d’étudier les dossiers de demandes déposés par les artistes et les clubs, et répartira ensuite équitablement les fonds récoltés. La programmation des livestreams sera principalement française, et ce sera pour les internautes l’occasion de retrouver des clubs mythiques du territoire.

Parmi les artistes ayant deja répondu présents, on peut retrouver Arnaud Rebotini, Folamour, Evil Grimace ou encore AZF. Ils pourront se produire dans des clubs tels que le Glazart, le Petit Bain, le Rex Club ou encore le Badaboum. L’initiative devrait se répandre dans d’autres établissements du territoire avec l’avancée du concept.

Photo de united we stream france

Un concept qui a fonctionné en Allemagne

L’initiative est née à Berlin au début du mois de mars, et couvre maintenant plus de de 45 villes allemandes.

Le concept est simple: proposer chaque jour plusieurs DJ sets joués à partir de clubs mythiques de la ville tels que le Trésor, le Berghain ou encore le Stattbad Oderberge. Chaque livestream est accompagné d’une collecte de dons, puisque le projet existe initialement pour venir en aide au secteur de la musique et du spectacle. United We Stream a d’ores et déjà récoltés plus de 330 000 euros et la campagne n’est toujours pas terminée.

Photo de &ME à united we stream

 

 

Crédit couverture : Arnaud CHICUREL

Écrit par Nour Mbaye

19/05/2020

Ça vous intéressera sûrement…

0 commentaires