Le “Chaisetival” : une manifestation culturelle face au ridicule des mesures pour les festivals

par marion watier
Personnes assises et avec un masque. Crédit : Mikael Anisset

Un happening aura lieu samedi à Paris en guise de manifestation contre la “réduction au silence” de la Culture. Lors de ce ‘Chaisetival‘, les participants assis seront symboliquement silencieux avant de devenir hilares, afin de symboliser le “ridicule” des dernières mesures restrictives appliquées au milieu culturel. 

“Un acte symbolique et fort”

Le concept du Chaisetival est très simple et expliqué sur la page Facebook de l’évènement. Il s’agit de se rassembler à 16h sur une place parisienne muni.e.s d’une chaise et d’un masque avec une croix. Il faudra ensuite s’asseoir chacun.e sur sa chaise en respectant la distanciation sociale de 2 mètres, puis s’affaler en silence pendant une minute. Ensuite, faire tout l’inverse : c’est à dire être le plus bruyant possible et rire à gorge déployée. Enfin, il faudra tout simplement quitter les lieux.

Flyer du Chaisetival

Flyer du ‘Chaisetival’

L’évènement a été organisé par plusieurs collectifs culturels tels que Subtyl, ou Le Chateau Perché. Cet happening contestataire pacifique se veut très “symbolique et fort” et dénonce la culture qui est “sacrifiée” depuis près d’un an. “La Culture est sacrifiée depuis le 16 mars 2020 et notre droit à manifester a été bafoué lors de la manifestation du 16 février dernier. Tous nos appels à concertation sont restés lettre morte. Tout se décide sans nous“, peut-on lire sur la page de l’évènement. Il représente également un petit clin d’œil au fait que la jauge des festivals cet été a été drastiquement réduite et que les participants devront y assister assis.

“Forcer les foules à rester assis dans un festival dédié à la fête, à la musique et à la danse, ce n’est pas seulement risible, c’est tout simplement infaisable”, écrivent les organisateurs.

Ces derniers rappellent qu’il est impératif de respecter les gestes barrières et toutes les règles sanitaires en vigueur. Ils espèrent que l’action sera relayée par la presse et veulent donc être “irréprochables” ; l’évènement doit être “impactant“.F Le happening sera annulé en cas de reconfinement, et ils précisent qu’il est important que les participants suivent le plan et se dispersent d’eux mêmes puisque le Chaisetival “n’appelle à aucune provocation des forces de l’ordre”.

 


Crédit cover: Mikael Anisset

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés