Le Canada autorise l’utilisation thérapeutique des champignons hallucinogènes

par Iona Lebarbier

Il y a un peu plus d’un mois, le gouvernement canadien a autorisé l’usage thérapeutique des champignons hallucinogènes, notamment pour les cas de dépression. Une décision qui fait suite à celle prise par l’Oregon, aux Etats-Unis, au début du mois de novembre.

Un traitement novateur et efficace

Le Canada compte désormais parmi les rares pays où les champignons hallucinogènes ont été dépénalisés. Les personnes atteintes de dépression ou autre maladie mentale – à l’exception des cas en phase terminale – pourront donc choisir d’utiliser cette substance pour ses vertus thérapeutiques.

En effet, si l’utilisation médicale de cette drogue hallucinogène fait débat, plusieurs études ont pourtant montré que la psilocybine (substance contenue dans les champignons hallucinogènes) a des bienfaits, notamment pour soigner la dépression, l’addiction, le stress post-traumatique ou encore l’anxiété. Ses effets seraient même quatre fois plus efficaces que des anti-dépresseurs classiques.

Cet été, les autorités canadiennes avaient déjà donné leur accord à quatre personnes en phase terminale pour suivre un traitement à base de psilocybine. Comme le témoigne l’une de ces personnes, Mona Strelaeff, dans une interview pour Vice, les résultats ont été très positifs.

Par conséquent, le gouvernement canadien a décidé d’élargir cette autorisation à grande échelle.

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés