Isère : ils organisent une teuf en plein centre ville puis brûlent leur soundsystem

30/11/2020

Ce sont des images assez inhabituelles pour une teuf! Après avoir réuni plusieurs centaines de personnes dans un warehouse du centre-ville de Saint-Marcellin, les organisateurs ont décidé de mettre le feu à leur soundsystem.

Une action de protestation

Un scénario surprenant s’est déroulé dans un bâtiment désaffecté d’une commune de l’Isère, en plein deuxième confinement. Loin des champs et des forêts, la teuf a été installée au cœur du centre-ville. Un lieu qui n’a pas été choisi au hasard puisque le rassemblement avait pour but de manifester contre les violences policières.

Suite aux plaintes du voisinage à cause du bruit, la police s’est rendue sur place pour mettre fin à la soirée. Une intervention difficile puisque le lieu était barricadé. On peut aussi lire dans la presse que les fêtards auraient caillassé les forces de l’ordre.

En plein confinement, le message était clair. On a rien à perdre et on est prêts à tout pour défendre nos libertés.” nous atteste un participant à l’événement.

Lorsque les policiers ont finalement réussi à intervenir, ils ont procédé à une centaine de contrôles et de verbalisations pour non-respect du confinement et conduite sous l’emprise de l’alcool ou de stupéfiants. Ils ont également tenté de saisir le soundsystem, mais les organisateurs ont préféré le brûler. Selon nos sources, ces derniers avaient déjà prévu au préalable de mettre le feu à leur système son. Un symbole fort de protestation, en somme.

Les propriétaires du lieu ont quant à eux décidé de porter plainte.

Écrit par Iona Lebarbier

30/11/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Fêtards face aux CRS à la rave de Redon. Crédit : FRANCK DUBRAY / OUEST FRANCE
Teknival de Redon : Amnesty International dénonce des “violences policières” inacceptables

Mardi 14 septembre, l'organisation Amnesty International a publié une enquête signalant de graves violences policières commises durant le teknival de Redon, en juin dernier. Elle appelle à une réponse du gouvernement français.  "Nous demandons la ...

La rave party organisée pendant le confinement. Crédit : DAPHNE ROUSSEAU / AFP
2 ans de prison requis contre l’organisateur de 22 raves, dont une pendant le confinement

Un homme de 27 ans, soupçonné d'être à l'origine d'une association promouvant la musique électronique, risque deux ans de prison avec sursis pour avoir organisé 22 raves parties en région parisienne, dont une pendant le ...

Police qui confisque le matériel de la rave party à Redon
Teknival : la scène électronique incite au boycott de la Fête de la musique à l’Elysée

Ce soir, E. Macron est censé recevoir les artistes Jean Michel Jarre et Cerrone pour une soirée de Fête de la musique au Palais de l'Elysée. C'était sans compter les appels massifs au boycott de ...