> ENGLISH version available <

Bad Taste est de retour avec l’EP monstrueux de Phonetick : Cyberpunk. Cet extended play est représentatif de l’artiste et du label sur lequel sortent ces quatre morceaux. Il n’est clairement pas à base de gros rollers mais plutôt axé sur un jeu de basses parfaitement façonné à la Malux ou encore Signs. Les tunes vont faire bouger les foules ! C’est du lourd, vous êtes prêts ??

Bad Taste is back with the massive EP of Phonetick: Cyberpunk. This extended play is representative of the artist and the label on which these four tracks are released. It is clearly not based on big rollers but rather focused on a game of bass perfectly shaped as Malux or Signs does. The tunes will move the crowds! It’s heavy, are you ready ??

 

L’Intro nous plonge dans une ambiance sombre avec voix robotisée, la guerre des machines est à nos portes. Le drop est efficace, ça rebondit et la combinaison de FX sonne parfaitement. Le switch en halfbeat est plutôt surprenant mais il se fond bien et il garde l’âme du track.

The intro dives us in a dark atmosphere filled with a robotic voice, the war machine is at our gates. The drop is efficient and bouncy, the FX combination sounds perfect, and the switch to halfbeats is as surprising as smooth, not withdrawing too much from the track’s spirit.

 

Ça roule plus que le premier morceau, Cyberpunk. Toujours dans un style écrasant, avec des basses métalliques. Le titre de ce morceau est une fois de plus est bien choisi. On assiste à un rise up dans la première partie amène à un renouveau du rythme puis coupure de jambes avec le bridge.
Le deuxième drop bien rebondissant, c’est typique de l’artiste… L’efficacité est assurée et la maitrise du sound design est plus que présente.

Rolling more than the first track, this tune has an overwhelming style with very metallic bass. The title is, once again, very well chosen. In the first part, we witness a rise peaking on a new rhythm, and then cutting our legs at the bridge. The second drop is very bouncy, typical of the artist. The efficiency is ensured and the sound design skills on point!

 

 

Le début d’intro est froid mais l’arrivée massive des mids vient mettre un peu de couleurs et d’émotions. Ça met l’eau à la bouche et annonce un morceau complet de construction. La structure du morceau est parfaitement maistrisée, ce qui est plutôt normal à la vue des compositeurs.
On adore ces petits stabs basses qui marquent le début du second drop. C’est mon titre préféré de l’EP.

The intro starts on a very cold note but the mids very quickly add some colors and some emotions, announcing a very constructed and complete track; mouthwatering! The structure is perfectly mastered, which is not surprising when you see the producers. We love those little stabby bass marking the second drop. My favorite tune on the EP.

 

 

Le son sonne industriel dès l’introduction. Une voix dark de nouveau qui amène dans l’ambiance sombre et violente du morceau.
Et tous ces Fx, on en parle ? C’est le retour des Transformers, et ils ne viennent pas pour rigoler.
Cette intro est parfaite pour démarrer un set. Quitte à perdre le cerveau des auditeurs.Ce drop est très puissant et beaucoup plus rythmique, sans coupures comparé aux tracks précédentes. C’est poussif !

Very industrial from the intro on. A new dark voice leads us through the track’s tenebrous and violent ambiance.And all these FX, can we talk about them? It’s the Transformers comeback and they’re not here to joke around ! This intro is perfect to start a set, even if is smashes a few brains on its way. The drop is very powerfull and rhythmic, which far less breaks than in the other tune. Pushy !

Encore une victoire pour Bad taste, qui est un de mes label favoris. Cherchez plus, si vous être amateur de son épais mais bien construit, achetez cet EP vous ne serez pas déçu !!

A new victory for Bad taste, one of my favorite labels. Don’t look further, if you like a thick and well-constructed sound, get this EP, you can’t be disappointed!

Commentaires