Marvellous Island donne rendez-vous aux festivaliers les  8 et 9 juin pour sa septième édition. Il y a quelque jours, le festival annonçait un début de programmation alléchant. Le festival semble bien déterminer à marquer les esprits une nouvelle fois.

Un festival parisien unique en son genre

Basé depuis quelques années à la plage de Torcy en banlieue sud-est de Paris, le concept de Marvellous Island séduit un public de plus en plus large. Connu particulièrement pour sa Beach Stage installée dans le sable devant le lac de Torcy, le festival se démarque aussi pour la qualité de sa programmation variant entre têtes d’affiches et talents peu connus. Avec ses 4 scènes, le festival varie aussi les styles en naviguant entre techno, tech-house, house et ethnic. La scène RADAR proposant quant à elle un interlude hip-hop au public.

L’édition 2018 a marqué les esprits grâce aux changements apportés aux deux scènes principales. Marvellous Island a livré un vent de fraîcheur sur la Beach Stage et une scénographique monstrueuse sur la Digital Stage. On ne manquera pas aussi d’évoquer des nouveaux soundsystems surpuissants pour le plus grand plaisir du public.

17 heures de son par jour

Les incontournables Nina Kraviz et Marcel Dettmann sont les premières têtes d’affiche de cette édition. La scène allemande est largement représentée dans cette première vague de noms. En effet, SHDW & Obscure ShapeKobosil, Konstantin SiboldAnswer Code Request, Hannah AddamsAmotik et le live RE-ST la représenteront au côté de Marcel Dettmann. Mais la techno made in France sera également présente avec notamment Hemka qui apportera une techno plus minimale mais énergique venue de la scène parisienne. Le français Molécule, dont l’on a beaucoup entendu parler cette année pour son excellent album enregistré au Groenland, prend aussi part au festival pour présenter son live. La musique ethnic sera orchestrée par Lokal Affair et les lives de ParallellsSander, Satori et SORÄ, accompagné de Massam. Enfin, la house est évidemment aussi au programme avec Woody et la micro house de Ida Daugaard en b2b avec Markovela. Sahalé apporte au festival une touche downtempo aux mélodies envoûtantes.

Event ici

Commentaires