Toulouse a son nouveau plus gros événement techno en intérieur : le WAT festival

par emilie cordier
Inox Festival à Toulouse, au complexe KL

Prévu le 12 novembre, la première édition du Wat Festival se tiendra dans le Complexe KL, réputé pour avoir accueilli l’immense Inox Festival il y a quelques années. 

Un festival qui voit les choses en grand

La ville rose accueille un nouvel évènement électro: le Wat Festival, dont l’organisation est assurée par le collectif MSV Events. Pour la première édition qui se déroulera le 12 novembre, l’équipe a déjà prévu d’occuper la surface de L’Arena club, l’espace chill et la salle principale du fameux Complexe KL. Véritable berceau du Festival Inox il y a 10 ans, le club sera en mesure d’accueillir au total 3 000 technophiles qui pourront profiter de ses nouvelles installations visuelles et sonores (Adamson et Funktion One).

“Les salles sont revisitées en termes de son et système lumière. Tous les acteurs de la scène française sont réunis pour faire quelque chose de grandiose”, atteste l’organisateur.

Scène principale du Complexe KL

Scène principale du Complexe KL

Mais MSV Events voit encore plus loin, et envisage déjà d’augmenter la jauge de visiteurs pour les années à venir, afin d’égaler son aïeul:

“A terme, on aimerait rajouter une salle pour arriver à une jauge 4000-5000 personnes. Le but final étant d’ouvrir tout le complexe, et d’atteindre les 6000 clubbers, comme à l’époque”, continue t-il.

Une line-up qui met la barre haut

Pour cette première soirée, MSV Events voit les choses en grand, en proposant 10 heures de techno industrielle et deep tech. C’est ainsi qu’après avoir invité des DJs aussi prestigieux que Carl Cox ou David Guetta, le Complexe KL aura l’honneur d’accueillir dans son antre Kobosil, dont les gros kicks industrielles ont pour habitude de faire trembler les murs des clubs. Seront également présents le fameux DJ masqué SNTS, mais aussi Viper Diva, formé par le duo Shlømo et Hadone, ou encore Perc, à la tête du label PercTrax. Côté Arena, on retrouvera Marco Faraone, membre de l’écurie Drumcode, et Dennis Cruz, créateur du label Lemon-Aids Music, qui diffuseront de bonnes ondes techno et deep tech.

Affiche du Wat Festival

Affiche du Wat Festival

Mais malgré cette programmation à couper le souffle, pas question de flâner pour le crew de MSV Events, qui pense déjà au futur:

“On a prévu d’augmenter le nombre d’artistes d’année en année, pour égaler ce qui était à l’époque, le temple de la techno en France.”, conclut Quentin.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur l’évènement Facebook.

 

 


Article sponsorisé.

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés