Teknival du 1er mai

Teknival du 1er mai : mais que s’est-il passé ?

04/05/2021

Des centaines de teufeurs se sont donné rendez-vous dans les Côtes-d’Armor vendredi soir dernier, à l’occasion d’un Teknival censé être symbolique pour la date du 1er mai. La free party comptait rassembler plusieurs centaines de participants, et des dizaines de soundsystems.

Une teuf écourtée

Le 30 avril, près de 500 personnes se sont réunies entre Saint-Brieuc et Haut-Corlay, dans les Côtes-d’Armor, pour faire la fête. La rave aura rapidement été interrompue par les forces de l’ordre. En effet, en plus du couvre-feu, des arrêtés préfectoraux interdisaient formellement les rassemblements festifs ce weekend-là.

La soirée s’est déroulée en deux parties majeures.

En fin de journée, deux murs de sons ont été installés et des centaines de personnes étaient déjà sur place.

Tout se déroulait sans encombres jusqu’à 1 à 2h du matin, moment où les forces de l’ordre sont arrivées, armées de matraques et de gaz lacrymogènes. S’en est suivi un affrontement plutôt violent avec les teufeurs, qui tentaient tant bien que mal de protéger leurs caissons et leurs propres personnes. Au final, du matériel “a été détruit”, une partie saisie, et plusieurs gendarmes ont été conduits à l’hôpital. Nous n’avons pas d’informations concernant les blessures causées aux fêtards. Plusieurs amendes ont été infligées.

Les caissons restants après l’intervention des forces de l’ordre ont été remis en route à la fin de la nuit “pour recommencer à faire trôner une bonne ambiance et taper du pied tous ensemble avec le sourire, avec une ambiance de malade !”, témoigne une des participantes, ravie.

On attendait beaucoup plus de personnes, probablement plusieurs milliers“, réagit Hélène Croze, directrice de cabinet du préfet des Côtes d’Armor, “pour prévenir la venue de nouveaux participants, les gendarmes sont intervenus sur site pour saisir le son vers 1h30“.

De nombreuses fêtes ont été organisées ce weekend un peu partout en France.

Écrit par Esther Costes

04/05/2021

Ça vous intéressera sûrement…

Fêtards face aux CRS à la rave de Redon. Crédit : FRANCK DUBRAY / OUEST FRANCE
Teknival de Redon : Amnesty International dénonce des “violences policières” inacceptables

Mardi 14 septembre, l'organisation Amnesty International a publié une enquête signalant de graves violences policières commises durant le teknival de Redon, en juin dernier. Elle appelle à une réponse du gouvernement français.  "Nous demandons la ...

La rave party organisée pendant le confinement. Crédit : DAPHNE ROUSSEAU / AFP
2 ans de prison requis contre l’organisateur de 22 raves, dont une pendant le confinement

Un homme de 27 ans, soupçonné d'être à l'origine d'une association promouvant la musique électronique, risque deux ans de prison avec sursis pour avoir organisé 22 raves parties en région parisienne, dont une pendant le ...

Police qui confisque le matériel de la rave party à Redon
Teknival : la scène électronique incite au boycott de la Fête de la musique à l’Elysée

Ce soir, E. Macron est censé recevoir les artistes Jean Michel Jarre et Cerrone pour une soirée de Fête de la musique au Palais de l'Elysée. C'était sans compter les appels massifs au boycott de ...