Suisse : un client de discothèque testé positif, près de 1 400 fêtards en quarantaine

13/10/2020

Dans la nuit du 3 au 4 octobre, un client ayant fréquenté trois discothèques bernoises a été testé positif au coronavirus. Contamination assurée, ce sont exactement 1 394 fêtards de la capitale suisse qui ont été placés en quarantaine. L’une des boîtes de nuit a été immédiatement forcée de fermer ses portes par les forces de l’ordre.

Lendemain de fête compliqué



La personne à l’origine de la contamination avait fréquenté trois clubs de Berne ce même week-end, le Taxi Club, le Cuba Bar et le Kapitel-Bollwerk. D’après un communiqué publié le 9 octobre dernier par la Chancellerie du canton de Berne, ce sont exactement 1 394 personnes à avoir attrapé le virus. À la suite de cette information, les autorités ont ordonné la fermeture immédiate du Cuba Bar. Sur les 1 400 individus, 1 009 ont été contaminé là-bas. En cause : “une liste d’invités incorrects”.

Communiqué du Kapitel Bollwerk

Parmi les deux autres clubs, seuls les fêtards ayant arpenté les lieux à partir de minuit sont concernés, soit 385 personnes (288 au Taxi Club et 97 au Kapitel-Bollwerk).

Ce n’est apparemment pas la première fois que ce genre de scénario se produit en Suisse. Le Kapitel-Bollwerk avait dû fermer son établissement pendant une dizaine de jours en juillet dernier. On pense également à la fermeture du Flamingo Club de Zurich le 21 juin dernier.



Écrit par noemie dumanois

13/10/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Kompass : le mythique club belge annonce sa fermeture définitive

Au travers d'un post partagé sur ses réseaux sociaux, le club belge Kompass a annoncé sa fermeture définitive. Mais son équipe a bien l'intention de faire continuer à vivre le projet en s'exportant dans un ...

En colère, des patrons de boite de nuit s’en prennent aux radars autoroutiers

Dans la nuit du 6 au 7 décembre, une vingtaine de gérants de boîtes de nuit ont vandalisé des radars de Provence. Ils ont collé sur 40 d'entre eux des affiches portant le message "Discothèques ...

“Ce serait de la folie” atteste Emmanuel Macron quant à la réouverture des clubs

Lors d'un entretien accordé à Brut le 4 décembre, Emmanuel Macron a répondu à la question d'un internaute concernant les boîtes de nuit. Le Président a rétorqué que leur réouverture n'était pas envisageable tant que ...