Le Sénat autorise le port d’arme pour les policiers en civil dans les clubs et festivals

par marion watier

Une séance sénatoriale sur le vote de la Loi Sécurité Globale s’est déroulée en mars dernier. L’article 25, qui permet à un fonctionnaire de police ou de gendarmerie armé et en civil de pénétrer dans un établissement recevant du public – soit les bars, les concerts et les festivals – a été adopté à l’issue de celle-ci.

“Une arme, ça tue.”

Le texte, voté à l’Assemblée Nationale quelques mois plus tôt, comporte de nombreux articles qualifiés de “liberticides” et donnant lieu à des manifestations depuis fin 2020. L’article 25 prévoit que les policiers en civil munis d’une arme ne peuvent pas se voir refuser l’accès dans un lieu public, quel qu’il soit, même en dehors de leurs heures de service. Cet article a été adopté à 214 voix contre 121 – adopté “conforme” en première lecture, il ne pourra plus être modifié dans la suite de la navette.

Cela veut donc dire que les ERP (établissements recevant du public) de toute sorte seront concernés : les établissements culturels comme les cinémas, les salles de spectacle et les festivals, mais aussi les équipements sportifs, les établissements scolaires et lieux de culte. Une nouvelle qui a été mal accueillie par Laurent Lafon. Le président de la commission de la culture estime qu’il n’est “pas anodin de porter une arme“.

“Quel sentiment éprouverons-nous en voyant une personne en civil qui porte une arme ? Restez-vous assis en attendant la fin de la séance de cinéma ?”, a rappelé Laurent Lafon.

La décision a été lourdement contestée, en vue de la dangerosité du port d’arme. Mais le texte est passé malgré tout. Il a notamment été souligné par le sénateur Jérôme Durain qu’il sera possible pour les policiers de porter leurs armes dans ces lieux festifs, ce qui peut mener à des situations dangereuses : “Avoir des gens armés dans ces lieux durant leur temps de repos, qui auront parfois consommé de l’alcool, ne rassure personne“.

Le sénateur du groupe écologiste Guy Benarroche a pris position aux côtés des organisateurs de festivals et a relayé leurs craintes. Ceux-ci devront adapter leur sécurité en conséquence.

 

 

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés