Prauze aux platines. Crédit : Arthur Lacour

Prauze : l’artiste qui mélange la rave et l’acapela disco avec la poésie dans son nouvel EP

05/07/2022

La Prauze et la poésie ne font qu’un dans le nouvel EP du jeune artiste en pleine ascension. Entre rave et mélodies eurodance, « Purple Rave » vient marquer un nouveau cap dans la carrière de Prauze.

La nouvelle génération rave à suivre

Depuis quelques années, le milieu de la techno est secoué par une vague rave qui reflète toute l’énergie de la jeune génération. Entre besoin de se défouler sur des rythmes intensifs et nostalgie des années 90, les sonorités eurodance font leur grand retour sur les dancefloors !

Ce mouvement apporte avec lui tout un ensemble de jeunes producteurs tous plus créatifs les uns que les autres à l’image de Prauze, un artiste à l’univers aussi sensuel qu’efficace.

La cover de Purple Rave par Elia Bertoli

La cover de Purple Rave par Elia Bertoli

Repéré notamment pour son closing lors de la Enfan Party 1 en août dernier, il a depuis apporté sa patte aux soirées de La Darude et au collectif berlinois Elysion.

Mais c’est surtout pour ses productions telles que Purple Joy et You Can Leave que Prauze s’est fait un nom, qui comptabilisent en effet à elles seules près de 400.000 écoutes sur Soundcloud ! Chacune vient montrer un aspect différent du talent de l’artiste, avec toujours une trame trance et old school en ligne de fond.

L’ascenseur émotionnel

Pour son nouveau projet qu’il travaille depuis février 2021, Prauze a pris un vrai tournant dans son travail de production. C’est donc un véritable voyage émotionnel qu’il nous offre au travers de son EP Purple Rave, sorti en juin dernier sur le label Hardest Soft.

Les quatre tracks retracent les trois phases de l’amour selon Prauze, avec beaucoup de poésie mais aussi de rage. Le fil conducteur est tenu par une vocale old school que l’on retrouve sur tous les titres, qui vient exprimer des émotions différentes à chaque fois.

Dans Burning Love, ce sont les flammes du début de relation qui sont mise en musique dans une rave déchirante contrastée par des mélodies eurodance euphoriques. Dans Leave Me Again, les premières souffrances et doutes résonnent dans une track plus colérique qui finit par rayonner sur une deuxième partie mélodique.

Et enfin Illusions vient témoigner de l’espoir d’un amour impossible, entre rave brute et poésie lyrique aux échos tourbillonnants. Un dernier titre repris par Fenrick dans un esprit résolument break !

Cet EP vient donc marquer un nouvel élan plus sensuel et hard techno dans le style de Prauze, qui enchaîne d’ailleurs les nouveautés puisqu’il sortira une nouvelle track chez KTK Records le 26 juillet prochain.

 

 


Article sponsorisé. Crédit cover : Arthur Lacour

Écrit par Manon Roussel

05/07/2022

Ça vous intéressera sûrement…

Mike Nasty en DJ set à New York
Mike Nasty rend hommage à la house des années 90 avec son nouveau titre ‘Get Up’

Le DJ et producteur new-yorkais Mike Nasty vient de sortir un nouveau single house intitulé "Get Up". Celui-ci est un extrait de son prochain album, "Deep Into The Sun" qui sortira en septembre prochain ! ...

Le groupe EDKUB
La salsa électronique a trouvé son nouveau groupe précurseur avec Edkub

Le groupe Edkub, connu pour mélanger avec habileté musique du monde et musique électronique, vient de sortir son premier album. Composé de 10 titres, "Yaya" est un véritable hymne à la musique cubaine ! Des ...

Pochette de "Freedom", de Venice Club
Venice Club : un nouveau groupe mystérieux dévoile un hit de l’été 2022, entre house et funk

Un morceau anonyme fait trembler la toile depuis quelques jours... "Freedom" de Venice Club est signé sur Juliet Records et s'impose déjà comme le hit de l'été 2022. Un mystérieux collectif Chromeo, composé de deux ...