Pays-Bas : le gouvernement interdit les festivals jusqu’au 1er septembre

par Nour Mbaye

Après un premier décret interdisant tous les rassemblements jusqu’a début juin, le gouvernement néerlandais a prolongé hier l’interdiction jusqu’en septembre. 

Une interdiction de rassemblement jusqu’au 1er septembre

C’est désormais officiel, aucun festival ou événement de grand ampleur n’aura lieu aux Pays-Bas cet été. L’interdiction de rassemblement est prolongée jusqu’au 1er septembre. Le gouvernement l’a annoncé hier dans la soirée, cette annonce s’ajoute à la première interdiction de rassemblement qui devait prendre fin début juin. Après la Belgique et l’Allemagne, les Pays-Bas sont le troisième pays européen à annoncer l’interdiction totale des rassemblements jusqu’à la fin de l’été.

Un été sans festivals

Les Pays-Bas sont un pays avec des festivals d’été dont la renommée est mondiale, l’annulation touche donc de nombreux gros événements.

Le mastodonte Awakenings devait souffler sa 20ème bougie cette année, mais le report de l’anniversaire en 2021 a été annoncé hier dans la soirée. Le DGTL aura quant à lui lieu du 3 avril au 4 avril 2021. Pour les amoureux de hard music, ce nouveau décret annonce aussi que ni le Defqon1, ni le Dominator n’auront lieu aux dates initialement prévues. Mysteryland avait prévu son édition 2020 du 28 au 31 août. Cela signifie qu’à quatre jours près, le report ou l’annulation n’étaient pas obligatoires.

Si les nouvelles concernant l’été à venir ne sont franchement pas bonnes, l’interdiction prendra fin le 1er septembre. Cela veut dire que si la crise sanitaire est considérée comme terminée, l’Amsterdam Dance Event pourrait tout de même être maintenu.

Articles similaires

Les commentaires sont clôturés.

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés