Covid-19 : les festivals belges et allemands interdits jusqu’au 31 août

16/04/2020

Un véritable coup de massue vient de s’abattre sur nos voisins belges et allemands ce mercredi 15 avril : tout festival est interdit jusqu’au 31 août. Une mesure prévisible mais tout de même douloureuse. 

Un été sans festivals

Alors que l’espoir d’aller en festival persiste en France (puisque les événements sont pour le moment interdits seulement jusqu’à mi-juillet), c’est désormais officiel en Allemagne et en Belgique : l’été 2020 sera un été sans festivals. Une annonce qui s’ajoute à celle de la levée du confinement le 3 mai dans les deux pays.

Le tant attendu festival de Dour a d’ores et déjà annoncé son report à l’été 2021, tout comme Pukkelpop. Le géant Tomorrowland avait quant à lui déjà annoncé son annulation il y a quelques jours. Du côté allemand, des festivals comme le Melt ou encore Airbeat One se voient eux aussi dans l’obligation d’annuler leur édition 2020.

C’est une décision lourde de conséquences mais cependant justifiée. En effet, le coronavirus reste à ce jour très virulent et l’épidémie difficilement contenue. La Belgique affiche un des plus haut taux de mortalité en Europe avec 4.440 décès pour 33.573 cas confirmés à la date du 15 avril. De son côté, l’Allemagne, qui envisageait d’assouplir les restrictions de circulation il y a quelques jours, vient de constater une hausse du nombre d’infectés avec 2486 nouveaux cas. Le pays compte donc désormais 127 584 cas dont 3 254 morts.

Le secteur culturel en grande difficulté

Suite à cette terrible nouvelle, le secteur culturel belge demande un renfort des aides et du soutien au gouvernement. En effet, les dommages financiers dûs à cette annulation massive des événements s’élèveraient à 1 milliard d’euros. Des mesures avaient déjà été prises comprenant notamment des primes de compensation, des options de crédit adaptées ainsi que le chômage temporaire pour les employés du secteur événementiel.

L’Allemagne avait quant a elle fait preuve d’un remarquable effort à la fin du mois de mars en débloquant 50 milliards d’euros d’aides pour soutenir la culture fortement fragilisée par la situation. En plus de cela, la ville de Berlin avait distribué en seulement quelques jours 500 millions d’euros aux artistes et indépendants.

A ces aides colossales, le gouvernement vient d’ajouter la possibilité à ses citoyens de transformer les billets de concerts, festivals et événements sportifs achetés avant le 8 mars en bons d’achat. L’objectif est de soulager les organisateurs du poids que représente le remboursement massif de ces billets alors que leurs caisses sont vides.

 

 

Crédit cover : Caroline Cartatoto Coolen

Écrit par Iona Lebarbier

16/04/2020

Ça vous intéressera sûrement…

post-it covid positive
À Manchester, des soirées sont organisées entre étudiants positifs au Covid-19 uniquement

Après les Etats-Unis, c'est au tour des étudiants de l'Université de Manchester d'organiser des soirées "Covid Positive" . Effectivement, il ne suffit pas d'être négatif pour pouvoir y participer, mais bien positif au Covid-19. Faire ...

St Malo : 25 participants testés positifs au Covid-19 suite à une soirée dans un gite

Après une soirée privée organisée à St-Malo, 25 cas de coronavirus ont été découverts. Les contaminés sont désormais isolés et leurs derniers contacts sont retracés pour que la chaîne de transmission puisse immédiatement s'arrêter.  Une ...

Aux Etats-Unis, un homme de 30 ans est décédé après avoir participé à une « Covid Party »

Les "Covid-Party" se multiplient aux Etats-Unis, et le premier décès officiellement lié à une de ces soirées a eu lieu ce week-end. Le jeune homme pensait que le Coronavirus était un canular.  Il a finalement ...