Le patron du plus grand club de Bretagne vient d’entamer une grève de la faim

25/06/2020

Mike Ludwig, le patron de la discothèque bretonne Le Tremplin vient de débuter une grève de la faim. L’homme a annoncé qu’il cesserait lorsque le Président se sera adressé à lui. 

Une protestation symbolique

Les gérants de discothèque ont l’impression d’être les grands oubliés du déconfinement. En effet, à l’heure où tous les établissements ont pu rouvrir leur portes, les discothèques devront attendre au minimum jusqu’au mois de septembre pour envisager une réouverture.

Mike Ludwig, le patron du Tremplin, vient d’entamer une grève de la faim. Le gérant l’a débutée le 21 juin dernier, au lendemain de l’annonce de la fermeture prolongée de son établissement.

Son club est le plus grand de Bretagne, et peut accueillir 2 700 personnes par soir. Fermé depuis le 17 mars, les pertes financières sont colossales.

Dans une interview accordée au magazine Trax, la femme du propriétaire déclare au sujet de la grève de la faim qu’ « Il avait ça qui lui trottait dans la tête, mais ce qui l’a poussé à mettre sa menace à exécution, c’est l’intervention d’Olivier Véran face aux députés, mercredi 17 juin ».

Lorsque l’arrêt de la grève de la faim est évoqué, la réponse de Mike est sans appel « Tant que je n’aurais rien de concret, je ne lâcherai pas. Je veux une réponse du Président, et je suis très têtu ». 

Personne ne sait encore comment la situation va évoluer, mais cette action prouve le désespoir profond des professionnels du secteur.

Voici une vidéo de Mike Ludwig expliquant ses motivations :

 

Écrit par Nour Mbaye

25/06/2020

Ça vous intéressera sûrement…