Les musiciens auraient une meilleure mémoire que la moyenne, selon une étude

par Iona Lebarbier

Une étude parue au mois d’octobre affirme que la musique a des bienfaits sur la mémoire et la concentration. Les personnes pratiquant d’un instrument auraient en effet un avantage sur les autres pour ce qui est de l’apprentissage. La musique pourrait donc être utilisée pour traiter certains troubles comme le déficit d’attention

La musique impacte la plasticité cérébrale

Les bienfaits de la musique sont multiples et observés depuis bien longtemps. Une équipe de chercheurs de la Pontificia Universidad Catolica de Chile a récemment corroboré les résultats de précédentes études suggérant que les musiciens auraient de meilleures capacités de mémoire et de concentration, et ceci dès l’enfance. L’apprentissage aurait en effet une influence sur la plasticité cérébrale.

Pour vérifier cette théorie, les chercheurs ont testé l’attention visuelle et auditive d’enfants âgés de 10 à 13 ans pour évaluer leur mémoire de travail. Parmi eux, certains pratiquaient d’un instrument depuis au moins deux ans tandis que les autres n’avaient pas d’entraînement musical.

Résultats du test

Comparaison des résultats du test (orange = musiciens ; vert = non musiciens)

Les résultats ont été sans appel : les musiciens ont bien mieux réussi le test. Grâce à l’imagerie cérébrale, les scientifiques ont pu constater qu’ils avaient des dynamiques neuronales renforcées par rapport aux enfant qui ne jouaient pas d’un instrument.

Ainsi il serait possible de faire recours à l’apprentissage d’un instrument pour atténuer certains troubles mentaux liés à la concentration et à la mémoire.

L’étude est à retrouver en intégrale ici.

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés