[VIDEOS] Un mouvement de foule au festival Astroworld fait 8 morts et 12 blessés

par emilie cordier
Festivaliers au festival Astroworld à Houston

Le week-end dernier, une bousculade mortelle s’est déclenchée pendant le festival Astroworld à Houston. Un des participants a porté plainte contre Drake et Travis Scott, accusant les rappeurs d’être à l’origine de l’émeute mortelle durant leur concert. 

Les rappeurs et les organisateurs poursuivis en justice

Kristian Paredes, résident au Texas, est la première victime du Festival Astroworld a avoir porté plainte contre Drake et Travis. Il les considère en effet comme à l’origine de la violente bousculade ayant eu lieu pendant leur concert du 5 novembre qui réunissait pas moins de 50 000 personnes. Grièvement blessé, l’homme de 23 ans, estime que les deux rappeurs sont à l’origine de la cohue ayant provoqué douze blessés et huit morts, dont de nombreux arrêts cardiaques.

Des enquêtes sont en cours pour déterminer les causes exactes des décès. Selon les autorités de Houston, l’agitation aurait débuté vers 21 heures suite à un premier mouvement de foule au moment de l’arrivée de Travis Scott sur scène. C’est à partir de là que certains spectateurs se seraient mis à tomber et perdre conscience, générant une véritable panique. Selon la plainte, ce n’est pas la première fois que Travis Scott, qui devait lancer la troisième édition du festival, susciterait “le chaos et la pagaille”.

Mais les artistes ne sont pas les seuls pointés du doigt. Kristian Paredes poursuit également les organisateurs du festival qui mobilisait 360 agents de police et 240 agents de sécurité: « Plusieurs personnes ont supplié les agents de sécurité de Live Nation de les aider, mais ont été ignorées », explique le jeune homme. Déposée devant le tribunal de Houston, la plainte accuse également le rappeur Drake d’avoir ignoré la situation, et même, d’avoir encouragé le chaos en montant à son tour sur scène. Selon le maire de Houston, Sylvester Turner, les séquences vidéo de l’évènement sont en cours d’examen pour vérifier ces affirmations.

Des rumeurs selon lesquelles des festivaliers auraient drogué d’autres festivaliers circulent également. Un agent de sécurité a déjà déclaré avoir senti une piqûre au cou au cours de l’évènement avant de perdre connaissance.

 

 


Cover picture credit : screenshot ABC13

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés