La techno berlinoise pourrait bientôt faire partie du patrimoine de l’UNESCO

par emilie cordier
Love Parade à Berlin

L’association allemande Rave the Planet, qui sera à la tête de la mythique Love Parade de Berlin en 2022, souhaite intégrer la techno sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO. 

Inscrire la techno sur les listes de l’UNESCO pour soutenir les clubs

Rave the Planet n’a pas fini de faire entendre parler d’elle. Malgré l’annulation de la mythique Love Parade de Berlin dont elle était en charge cette année, l’association allemande n’a pas dit son dernier. En plus de se charger de l’évènement en 2022, l’équipe prévoit en effet d’intégrer la techno sur la liste du patrimoine immatériel de l’UNESCO. Son ambition? Faire reconnaître la culture électronique en tant qu’entité indépendante, mais aussi soutenir, protéger et valoriser les acteurs de la nuit, qui pourront bénéficier pour certains d’avantages fiscaux non négligeables.

« La culture de la musique électronique fascine et inspire les gens du monde entier. Danser ensemble unit les nationalités, les générations, les religions, les sexes, les classes sociales et les milieux culturels », partageait à ce titre Rave the Planet sur son site.

Le collectif a également partagé un teaser vidéo annonçant l’idée d’un film-documentaire sur le sujet, qui bénéficiera de la participation de personnalités aussi importantes que’Ellen Allien, Dr Motte (le fondateur de la Love Parade), Dimitri Hegemann, Alan Oldham ou encore Sophie Augello. Affaire à suivre.

 

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés