Entre voix envoutantes et deep house, Monolink dévoile son single ‘The Prey’

24/02/2021

Après avoir sorti « Sinner » et « Otherside », Monolink a dévoilé vendredi 19 février un troisième extrait de son futur album. ‘The Prey‘, ou la proie en anglais, nous transporte entre amour et mensonges sur un tempo tout autant posé qu’entrainant à souhait.

Une redéfinition de la musique électronique moderne

Steffen Linck, DJ auteur compositeur interprète et producteur allemand, se fait connaître il y a quelques années sous le nom de scène de Monolink. Vous avez sûrement dû entre son fameux tube ‘Return To Oz‘ remixé par Artbat, qui est diffusé sur toutes les ondes et comptabilisant quelques 20 millions d’écoutes!

En 2018, il signe alors chez Embassy One, un label de musique électronique indépendant basé, tout comme lui, à Berlin. Connu depuis 2001, ce label a signé de grands artistes tels que Calvin Harris, David Guetta, ou encore Eric Prydz.

Monolink © Ivanna Capture You

Monolink © Ivanna Capture You

À peine sorti en 2018, son premier album Amniotic rencontre un terrible succès. Il se démarque avec brio des artistes de la scène de la musique électronique en mettant en avant sa voix graveleuse sur fond acoustique. Il crée ainsi son propre style, mélangeant les genres électro inspirés de Leonard Cohen ou encore Bob Dylan, comme dans ‘Rearrange My Mind‘.

Ses titres ‘Sirens‘ et ‘Swallow‘ ont d’ailleurs atteint la première position du classement iTunes Electronic en Allemagne. Parallèlement, de nombreux artistes house ou techno remixent certaines parties du projet, montrant leur soutien au berlinois.

Nostalgie, amour et mensonges

En cette sombre période qui met à mal le monde de la musique, Monolink a décidé de reprendre sa guitare pour produire un deuxième album. Entre deep house énergique et voix envoutantes, les trois extraits déjà dévoilés nous annoncent la couleur : Monolink n’a pas perdu sa voix avec la pandémie! ‘The Prey‘, le troisième single annonciateur de l’album, est signé sur plusieurs labels indépendants : l’allemand Embassy One, l’américain Ultra Records et l’australien Sweat It Out.

Écouter / Acheter le single

The Prey, c’est une nouvelle œuvre d’art de l’artiste, qui aborde des concepts plus sérieux comme la nostalgie de la jeunesse, l’amour et les mensonges. Une créativité décuplée par le contexte calme actuel. Monolink laisse libre court à ses pensées pour vous offrir une toute nouvelle expérience musicale.

 


Crédit cover : Ivanna Capture You

Écrit par athina guiot

24/02/2021

Ça vous intéressera sûrement…

Prauze aux platines. Crédit : Arthur Lacour
Prauze : l’artiste qui mélange la rave et l’acapela disco avec la poésie dans son nouvel EP

La Prauze et la poésie ne font qu'un dans le nouvel EP du jeune artiste en pleine ascension. Entre rave et mélodies eurodance, "Purple Rave" vient marquer un nouveau cap dans la carrière de Prauze. ...

Entre vibes afro-house et french touch, Yann Dulché entame l’été avec un tube ensoleillé

Pour célébrer l'arrivée des beaux jours, Thrills & Beats Records présente sa 32ème sortie. Intitulé "Chaque Jour" et désormais disponible sur toutes les plateformes, l'EP présente une collaboration ensoleillée entre Yann Dulché et Mambo Stix.  ...

Klaus Waldeck
Klaus Waldeck : le fondateur de l’électro-swing dévoile une compile pour fêter les 20 ans de son label

Le pionnier de l'électro-swing Klaus Waldeck sort une compilation de cinq mini-albums pour fêter les 20 ans d'existence de son label "Dope Noir" . Le coffret permet à la fois de redécouvrir des grands classiques ...