Marseille : une ancienne manufacture de tabac va accueillir une soirée à l’esprit punk

par Manon Roussel
Façade du Cabaret Aléatoire © Patrick Ortega

La connotation révolutionnaire du 18 juin, le collectif Newtrack la prend au pied de la lettre avec un appel au rassemblement techno au Cabaret Aléatoire. C’est donc à Marseille que se déroulera leur prochaine Riot !, résidence à l’esprit punk bien ancré. 

Le dark side de Newtrack

S’il y a bien un collectif qu’on ne présente plus sur Paris, c’est évidemment Newtrack. Depuis 10 ans, le crew multiplie les projets pour répandre sur la capitale un air de fête, du plus léger au plus fou.

Entre investissements de lieux prestigieux ou de péniches en bord de Seine, location de matériel son à domicile et nouveaux concepts de soirées à chaque occasion, leur hyperactivité n’est plus à démontrer. Et parmi leurs différentes résidences en place, il en est une qui fait appel à leurs côtés les plus sombres et les plus libérés : la Riot !.

L’esprit punk y est présent plus que sur toutes leurs autres dates, et le lâcher prise et la bienveillance seront attendus entre deux levés de poings contestataires.

Après avoir conquis les parisiens notamment au Nexus à plusieurs reprises, ce n’était qu’une question de temps avant que Newtrack ait des envies de voyage. Prochaine destination ? Marseille et surtout son désormais fameux Cabaret Aléatoire.

Les lanceurs de rave de la première heure

Le nouveau temple marseillais des musiques actuelles et électroniques laissera donc la place le temps d’un samedi soir aux parisiens survoltés de Newtrack et une programmation à l’image de la nouvelle génération rave : brute, mais pleine d’espoir et de rêves. Pour l’occasion, l’un des ambassadeurs les plus réputés de cette vague techno, Airod, fera l’honneur de sa présence.

Fondateur de l’un des premiers labels du genre Molekül et protégé d’Amelie Lens depuis ses débuts, il a su conquérir la scène internationale avec une techno ravy musclée aux pointes mélodieuses.

Flyer de la soirée Riot! à Marseille

Flyer de la soirée Riot! à Marseille

C’est également un esprit poétique que l’on retrouve chez Sentimental Rave, qui incarne parfaitement la jeunesse désabusée qui a besoin de rêver sur les dancefloors entre rave et gabber. Un autre jeune prodige à l’affiche est Jan Vercauteren. Le belge qui enchaîne les bangers définit sa techno comme “rapide, old school avec des rappels aux années 90” . Des rappels que l’on retrouve dans l’atmosphère pop que dégage les sets à la fois oniriques et tranchés de Laze, l’artiste marseillaise de la soirée.

Plus d’informations sur la page Facebook de l’évènement et sur la billetterie.

 

 


Article sponsorisé. Crédit cover : Patrick Ortega

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés