La mairie de Paris promet des lieux en plein air pour faire la fête au printemps

17/11/2020

Pour aider le monde de la nuit à se relever, la mairie de Paris envisage de réaménager des espaces extérieurs inoccupés pour en faire des lieux de fête. L’idée est de permettre aux acteurs de la nuit de relancer leur activité en attendant la réouverture des clubs. 

« Il faut garder un lien nocturne »




Cela fait près de neuf mois que les clubs ont dû fermer leurs portes. Une mesure imposée par l’État qui a déjà été fatale pour certains d’entre eux comme Dehors Brut.

Ainsi, la mairie de Paris prépare le retour de la vie nocturne pour le printemps. C’est ce qu’à annoncé Frédéric Hocquard, chargé du tourisme et de la nuit.

« On avait commencé à travailler sur le développement du plein air pour la nuit dès cet été. » a-t-il déclaré.

L’équipe d’Anne Hidalgo souhaite en effet encourager les clubs à organiser des formats hors-les-murs en leur confiant des lieux vacants en open air. Une initiative qui leur permettrait de reprendre vie en attendant la possibilité de rouvrir des lieux intérieurs.

« On doit trouver d’autres moyens de faire la fête, c’est une soupape indispensable pour se détendre, se rencontrer » a affirmé Frédéric Hocquard.

Quelques événements légaux avaient réussi à s’organiser il y a quelques mois, comme Border City, et avaient prouvé leur viabilité. La mairie de Paris souhaite donc développer ce type de formats.

Une réunion avec les patrons de boîtes de nuit est déjà prévue dans quelques jours pour en discuter.


Écrit par Iona Lebarbier

17/11/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Catalogne : les salles de concerts sont autorisées à rouvrir dès aujourd’hui

Tandis que la France commence doucement à voir la fin du confinement se dessiner, la Catalogne vient quant à elle d'autoriser les rassemblements de cinq cent personnes. Et ce malgré que le risque épidémiologique soit ...

Le street artiste Toctoc transforme une attestation de déplacement en œuvre d’art

Le street artiste Toctoc s'est récemment amusé à transformer une attestation de déplacement dérogatoire en œuvre d'art. Cent exemplaires ont été mis en vente le 22 novembre et une partie des bénéfices sera reversée à ...

Le Conseil de Paris débloque 8,5 millions d’euros d’aides pour la culture

Le Conseil de Paris a débloqué 8,5 millions d'euros dans la nuit du 18 au 19 novembre pour aider les arts et culture. Porté par Carine Rolland, adjointe en charge de la culture, ce plan ...