Le Mans : un parc de 2 hectares va se transformer en immense dancefloor électro pour la fin de l’été

par Manon Roussel
Open air des Rêveries au parc Théodore Monod

Le 18 septembre, le parc Théodore Monod va se transformer en épopée électronique pour un dimanche après-midi aussi doux que festif. De 15h à 21h, des artistes pop, électro et techno viendront clôturer la saison des Rêveries, ces open air qui ont animé gratuitement Le Mans tout l’été !

Rendez-vous au jardin du rêve

Depuis mai 2016, l’équipe des Rêveries s’occupe d’animer les étés manceaux avec des open air et festivals dans les espaces verts de la ville.

Les dimanches au Mans ont alors une saveur douce et festive, avec des programmations le plus souvent axées deep house, électro et pop.

Les Rêveries dans un parc du Mans

Les Rêveries dans un parc du Mans

L’année 2022 a été particulière pour l’équipe, avec près de 12.000 visiteurs sur leurs 3 derniers événements. L’organisateur Mattew Waas le confirme : “C’était de loin notre plus grosse saison!”  Nul doute donc que cette date du 18 septembre se fera en grandes pompes, puisqu’il s’agira de la dernière Rêverie de l’été.

Pour l’occasion un after techno est également prévu après l’open air, avec du son jusqu’à 1h du matin au R-Volt pour prolonger le songe en musique.

Un plateau pop et coloré

C’est au coeur du parc Théodore Monod que les festivités auront lieu, un jardin public de 2 hectares où rosiers et cascades se mêlent. Un décor idéal repris par Pierre Leguay et son équipe pour la scénographie de l’événement, créant ainsi un rêve éveillé dominical !

Affiche de l'open air des Rêveries

Affiche de l’open air des Rêveries

Côté musique, deux artistes sont d’ores et déjà annoncés, le reste de la programmation étant tenue secrète jusqu’au bout.

Il y aura donc le trio électro-pop Jabberwocky, notamment connu pour son titre “Photomaton” qui a marqué les dancefloors de l’été 2014. L’univers synthétique et space disco de ces trois amis de longue date s’intégrera parfaitement à l’ambiance poétique des Rêveries.

Pour le closing, c’est le producteur Majes qui s’occupera de faire bouger les danseurs sur des sons tech house to techno, comme il a pu le faire lors de l’édition des Rêveries du début d’été.

Plus d’informations sur la page Facebook de l’événement.

 

 


Article sponsorisé

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés