Une soirée techno unique avec Agoria et Molécule va s’installer dans la Cité des Sciences de Paris

par Manon Roussel
La Cité des Sciences à Paris

Vendredi 16 décembre, la Cité des Sciences et de l’Industrie à Paris ouvrira ses portes de 20h à 1h30 pour une épopée musicale nocturne dans son foyer. DJ sets, expériences scientifiques et activités réinventées, la science n’aura jamais été aussi festive !

La Cité des Sciences de la fête

Ouverte depuis 1986, la Cité des Sciences et de l’Industrie de Paris permet aux petits et grands de découvrir les mystères de la science de façon ludique. Astronomie, jeux vidéos, chimie, … tout y est décortiqué pour donner accès à la connaissance au plus grand nombre.

Au fil des ans, la Cité s’adapte aux évolutions et propose de nouvelles explorations telles que celle de la musique électronique. Dans ce cadre, l’équipe a lancé le format “Les Eclatantes”, une nocturne où la musique rencontre les expos.

DJ set à la Cité des Sciences. Crédit : R. Thenadey

DJ set à la Cité des Sciences. Crédit : R. Thenadey

Celle-ci a lieu deux fois par an et se déclinera pour la 6ème fois le 16 décembre prochain, avec une programmation franco-anglaise qui devrait séduire les amoureux de musiques électroniques.

Réservée aux adultes, la soirée permettra de retrouver son âme d’enfant à travers les nombreuses activités prévues par la Cité, tout en profitant de concerts entraînants sous l’architecture industrielle du lieu.

Du groove et des expérimentations électroniques

La musique montera crescendo dans les salles de la Cité, avec une mise en bouche groovy toute droit venue de Londres. Le duo Quasi Qui associera rythmiques entre pop rock et french touch à leurs voix de velours à partir de 21h.

Ensuite place aux expérimentations ingénieuses de Molécule, le producteur qui bouleverse les codes de la création sonore. Habitué à puiser les sons directement dans les mers froides, il en restituera les ondes dans un mélange électro techno hypnotique.

Affiche de Les Eclatantes 6

Affiche de Les Eclatantes 6

La soirée se terminera ensuite sur un set d’Agoria, un nom incontournable de l’électronique française. Il naviguera entre inspirations de Détroit, house, jazz et hip-hop pour faire bouger la piste.

Et entre deux pas de danse, les spectateurs seront invités à titiller leur sens au coeur du musée avec des courses de karts XXL, du mini-golf lumineux ou encore le studio de gravure sur vinyle !

Pour plus d’informations, rendez-vous sur l’événement facebook et la billetterie.

 

 


Article sponsorisé. 

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés