Kluster : le collectif qui souhaite rendre les nuits parisiennes moins violentes et plus “safe”

par Manon Roussel
Banderolle en soirée

Ce week-end, la soirée collaborative entre KLUSTER et Union Trance Mission a pour objectif de faire danser, mais pas que! C’est en effet l’occasion de mettre en place des actions concrètes pour des nuits bienveillantes. Safe place, départs groupés, bienveilleur.s.e.s : le collectif s’engage.

La communauté techno au cœur des révolutions

Depuis plusieurs années maintenant, les combats sociétaux prennent un nouveau tournant. Le bien-être, la santé mentale, le sentiment de sécurité et la place laissée à chacun sont au cœur des enjeux actuels. La communauté techno est, depuis sa naissance dans les années 80, un reflet des révolutions profondes de la société. C’est donc tout naturellement que ces valeurs de bienveillance prennent une place déterminante sur les dancefloors.

Extrait de la charte du collectif KLUSTER

Extrait de la charte du collectif KLUSTER

Et comme le prône le crew KLUSTER, tout un chacun a son rôle à jouer dans l’écriture de cette nouvelle Histoire. En tant qu’organisateurs, ils prennent ce rôle très à cœur et affichent haut et fort les valeurs qu’ils défendent. L’objectif pour eux est de créer un espace où aussi bien les artistes, les bénévoles, les clubbers et les prestataires vivent un moment de communion parfaite. Un espace où il n’y a aucune place pour le jugement, le non-consentement, l’excès ou le harcèlement.

Plus que des solutions : des actions

En parler, c’est bien, agir, c’est mieux. De plus en plus de propositions et d’associations se créent pour pouvoir intervenir rapidement au cours des soirées. KLUSTER a décidé de passer à la vitesse supérieur en fondant son propre mouvement : les Bienveilleur.se.s. La sécurité devient alors un élément clé de leur organisation. La soirée en collaboration avec Union Trance Mission le 25 février prochain sera l’occasion de découvrir leur stratégie!

Signes de communication mis en place pour la soirée Kluster

Signes de communication mis en place pour la soirée Kluster

Le point de départ est donné dès l’entrée avec un visionnage obligatoire d’une vidéo de la graphiste engagée Louise Devulder. Celle-ci rappellera à chacun (artistes et staff inclus) les règles et valeurs défendues au cours de la soirée. Une trentaine de bénévoles formés aux situations d’urgence sera sur place, avec qui il sera possible de communiquer via des signes de la main si besoin. Le Vjing sera lui aussi axé sur la bienveillance et le respect d’autrui. En plus du stand de prévention habituel, une safe place sera mise en place. Des départs groupés seront organisés à la sortie afin que personne ne rentre seul. Un groupe Whatsapp sera également disponible pour les femmes souhaitant se rendre seules à la fête, pour leur permettre de trouver du soutien et des compagnonnes de route.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur la page Facebook de l’évènement.

 

 


Article sponsorisé. Crédit cover : Mathieu Leguery et Maya Elboudrari (Bienveilleur.se.s)

 

Articles similaires

Newsletter

Les actus à ne pas manquer tous les mois dans votre boîte mail.

LOGO_ELECTRO NEWS_BLANC

À propos

© 2022 – Electro News. Tous droits réservés