Raver avec des lunettes à une soirée de BNLP. Crédit : Arthur Lacour

La hardtrance des années 90 fait son grand retour à Paris pour la soirée de KTK Records

16/03/2022

Le label spécialisé dans la hardtrance KTK Records prend sa place sur le dancefloor. Le 18 mars prochain, ils organisent leur première soirée au Glazart, avec des artistes passionnés. 

Le label de la vitesse

Imaginé il y a quatre ans, le label KTK s’est rapidement fait une place de choix parmi les agences parisiennes. L’idée est venue de Vizionn, qui était à l’origine réalisateur de clips pour des artistes tels que 999999999 ou Trym. Il était donc aux premières loges de la renaissance des styles techno « hard » aux tendances old school et a su saisir l’opportunité de créer un label dédié à cette nouvelle scène.

Le Glazart. Crédit : Thémis Belkhadra

Le Glazart. Crédit : Thémis Belkhadra

L’équipe qui s’est montée autour du projet peut se targuer d’avoir participé au grand retour de ce genre en soutenant de jeunes artistes qui sont désormais sur tous les line-ups (NTBR, Trym, Jan Vercauteren …). L’étape suivante était donc évidente : organiser leurs propres événements. KTK a choisi un endroit à son image : le Glazart. Cette ancienne gare routière transformée en club et dédiée aux cultures alternatives n’hésite pas à programmer l’intégralité du spectre musical.

Un premier événement attendu

Au vu du succès du label et de ses artistes, il faut s’attendre à une programmation de choix pour le premier événement KTK Records! La hardtrance est le fil conducteur de la soirée, avec des spécialités propres aux quatre artistes. Ce premier temps fort ne pouvait pas se dérouler sans le fondateur du collectif : Vizionn. Après son passage derrière les caméras, il parcourt désormais les scènes avec des sets dark et frénétiques, où l’on devine des reprises de tubes rétros.

Affiche de la Rage, organisée par KTK Records

Affiche de la Rage, organisée par KTK Records

Arne L II, c’est un peu le papa de la soirée. Il n’a jamais arrêté la rave depuis les années 90 et a notamment été résident de la Love Parade allemande pendant plus de 10 ans. Lulu, artiste émergent de la scène parisienne est un personnage façonné dans le rap, le rock et la dubstep. Ses influences, il les partage dans des productions old school avec la rage de la jeune génération. Pour se faire une idée du dernier artiste présent : Die Klar est le fondateur des soirées La Darude. Ses sets nostalgiques et funkys à souhait donnent envie de danser jusqu’au bout de la nuit.

Pour plus d’informations, rendez-vous sur l’évènement Facebook et sur la billetterie.

 

 


Article sponsorisé. Crédits cover © Arthur Lacour

Écrit par Manon Roussel

16/03/2022

Ça vous intéressera sûrement…

Hilight Tribe en festival. Crédit : YOH
Pour fêter ses 25 ans, le Cabaret Sauvage va inviter les artistes solo Hilight Tribe à Paris

Le plus sauvage des cabarets parisiens fête ses 25 ans en grande pompe tout au long de l'été avec un festival mettant à l'honneur les quatre coins du monde. Pour la date du 6 juillet, ...

Péniche concorde atlantique pour la soirée psytrance de MLK
Paris : une péniche va se transformer en repère psychédélique 100% psytrance

L'équipe de MLK Prod est de retour à Paris en ce début de saison estivale pour une nouvelle soirée psytrance et techno. C'est donc vendredi 20 mai prochain que prendra place tout un univers psychédélique ...

Gaia Concept en Dordogne en 2016
Gaia Concept : les précurseurs de la psytrance en France fêtent leurs 30 ans à Paris

Les pionniers des événements psytrance en France Gaia Concept fêtent leurs 30 ans d'existence le 28 mai prochain. Les plus belles têtes d'affiche du genre ont répondu à l'appel de ce voyage dans le temps. ...