Hardest Soft : le nouveau label qui met en lumière la fast techno aux accents mélodiques

29/09/2020

Fondé il y a peu par Raël, jeune dj et producteur toulousain fraîchement installé à Berlin, le label Hardest Soft vient de sortir son tout premier Various Artists le 7 septembre dernier. La “heartbreaking techno” , genre qui se veut à la fois brutal et sensible, y est mise à l’honneur. Un paradoxe brillamment représenté au travers des douze tracks de ce VA.

Un label fédérateur

Face à une industrie où la relation avec la musique est de plus en plus impersonnelle et concurrentielle, Hardest Soft se veut à contre-courant. En effet, le label a pour objectif de mettre en valeur des artistes dénichés aux quatre coins du monde. Ainsi, chacun d’eux est présenté à travers différents contenus pour que le public puisse se familiariser avec leurs univers.

Chaque artiste publie un podcast sur la page Soundcloud du label en plus d’un focus sur Instagram et d’une playlist résumant ses influences musicales. Une opportunité donc pour le public de mieux cerner l’artiste qui se cache derrière la musique.

Raël, fondateur du label

Raël, fondateur du label

Un premier VA éclectique et touchant

Parce que libertaire et inclusif, Hardest Soft laisse carte blanche aux artistes avec un seul mot d’ordre: l’émotion. Chacun est libre d’exprimer à sa manière une émotion à travers une techno ravageuse. Un défi peut-être pour certains, mais aussi un moyen pour le label de laisser aux artistes la possibilité d’explorer différentes facettes de leur univers. Pari réussi puisqu’il en résulte un premier VA éclectique et surprenant d’où émane une chaleur bien loin de la froideur traditionnelle associée à la techno.

Entre la techno industrielle de Plexøs, Egotik et RAßßeAT, les envolées acidulées de B1C1, les influences hardstyle d’Europa ou encore la techno breakée de Metaraph, pas le temps de s’ennuyer. Des tracks aux accents mélancoliques auxquelles “Back To The Basics” de Caravel et “Troublemakers” de MTT dénotent.

Un VA qui navigue donc entre les styles et les humeurs. On attend déjà avec impatience la prochaine sortie du label…

Écrit par Iona Lebarbier

29/09/2020

Ça vous intéressera sûrement…

Photo de Mashk
Professeur en conservatoire et artiste, Mashk dévoile deux titres de techno mélodique

Mashk nous fait plonger dans un monde imprégné de la culture du Moyen-Orient avec ses deux nouveaux morceaux "Yadi" et "Laka". Deux nouveaux titres innovants où les genres se mélangent. Mashk, un artiste accompli Français ...

Hestya en live
Hestya : le groupe qui prouve que musique électro et rap peuvent fusionner à la perfection

Le collectif artistique Hestya présente son tout premier album, Destiny, paru sur le label YAZ Records. Un projet où musique électronique, rap et soul se rencontrent. L'album est disponible à l'écoute depuis ce vendredi 18 ...

Portrait de Monolink. Crédit : Ivanna Capture You
Entre éveil personnel et changement, le berlinois Monolink dévoile son nouvel album mélodique

Après avoir sorti le single The Prey en début d'année, Monolink revient avec un deuxième album, Under Darkening Skies. Toujours accompagné de sa guitare et de sa voix envoûtante, l'auteur de Return To Oz brave ...