Une étude a démontré que la techno était une des musiques les plus stressantes

12/02/2021

Une clinique turque spécialisée dans les implants capillaires a récemment mené une étude qui impliquait plus de 1500 participants. Ces derniers étaient invités à écouter différents genres de musique afin de déterminer le plus susceptible de leur causer du stress. Résultat des courses, la techno est mise en cause!

Le classique et la dubstep : à bannir ?

Pour mener son étude, Vera Clinic a demandé à 1540 personnes âgées de 18 à 65 ans d’écouter des playlists regroupant plusieurs styles de musique : du heavy metal à la pop des années 80, en passant bien sûr par la techno. Reliés à des appareils permettant de mesurer leur tension artérielle et leur fréquence cardiaque, les participants ont donc permis de déterminer quel genre de musique provoquait le plus de stress ou d’anxiété.

Les résultats ont ensuite été étudiés par le Dr Ömer Avlanmış. Ces derniers ont démontré que la pop des années 80 à 2000 et le heavy metal étaient les genres musicaux les plus efficaces lorsqu’il s’agissait de diminuer la pression artérielle des volontaires. Quant à la techno, la dubstep et la musique classique, il ont tous les trois acquis le statut de genres musicaux les plus stressants, car ils augmentaient fortement le rythme cardiaque.

« D’un point de vue médical, cela fait sens. Les hits des années 80 provoquent probablement un sentiment de nostalgie chez beaucoup de gens. Leurs rythmes sont optimistes et font penser à la fête, ce qui peut provoquer la libération d’endorphines et de sérotonine dans le cerveau et amplifier le sentiment de bonheur et de quiétude » a expliqué le docteur.

Via Mixmag

 

Écrit par marion watier

12/02/2021

Ça vous intéressera sûrement…

Patrouille de police au Grass is Greener music festival. Crédit: Luke Mortimer
La présence policière dans les festivals augmenterait les risques d’overdose, selon une étude

En interrogeant les participants de six festivals de Nouvelle-Galles du Sud, des chercheurs australiens ont mis en exerce le lien flagrant entre présence policière et consommation de drogue à haut risque.   Doubler ses doses avant ...

Festival test "Back To Live" aux Pays-Bas en mars 2021. Crédit : ANP
Résultats des festivals-test aux Pays-Bas : pas plus de risques que de rester chez soi

Les résultats des évènements-pilotes néerlandais sont prometteurs. Fieldlab Event, l'organisme à l'origine de ces tests, annonce que les risques de contamination sont très faibles et que les grands rassemblements (festivals, concerts) peuvent revenir en toute ...

Concert-test à Liverpool qui n'a décelé aucun foyer de contamination
Concert-test de 6000 personnes à Liverpool : aucun cluster trouvé selon le gouvernement

Les résultats des programmes de recherche britannique en matière d'évènements test sont tombés : les gros évènements ne présenteraient pas un risque plus élevé que d'autres activités quotidienne, à condition de respecter un protocole sanitaire ...